Partagez|

L’aventure est dans chaque souffle de vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: L’aventure est dans chaque souffle de vent Sam 3 Mar - 12:48

Belle & Ally' ♪



Autour de moi, des étals. Des étals débordants de couleurs, de produits, de choses en tout genre. Tellement que ça en dégouline. J’inspire calmement. Un air chargé d’épices et de diverses odeurs aux senteurs d’ailleurs parvient jusqu’à mes narines ; je ne peux m’empêcher de savourer un instant ce moment de repos, malgré l’agitation ambiante. Les passants agités me bousculent, me poussent sur le côté et se soucient peu de ma réaction. Barbares.
Mais je reste, là, au milieu des couloirs pavés. Je ne rugis même pas lorsqu’un nouvel imbécile me pousse à reculer.

Un des marchands se met à crier. « Diverses marchandises et breloques pour les gens du voyage ! Pas cher ! Ally’, j’ai des choses pour toi ! ». Je tourne la tête. Le vieux commerçant me voit traîner ici si souvent qu’il me connaît même par mon prénom. Je l’aime bien, ce petit vieux. C’est le vieux Max. Il apporte toujours pleins de choses de partout, et c’est souvent chez lui que je dépense les maigres okanes dont je dispose. Quant il est dans ses bons jours, il m’offre un petit quelque chose. Il est rarement en colère, lui.

Je m’approche en souriant, le salue d’un bref signe de tête. Il me rend la politesse, et tandis que je parcours d’un regard émerveillé les divers produits qu’il ramène, il file me chercher quelques broutilles dans un carton bien rempli. Il en sort un magnifique œuf fabergé et quelques pendentifs, dont il s’empresse de me vanter les différentes qualités. Je souris à l’annonce du prix, et sors les cent okanes qu’il me reste ; bien trop peu. Le vieux Max a ce défaut de toujours tout vendre un peu trop cher, et j’ai celui de n’avoir toujours que trop peu dans mes poches. Avec un haussement d’épaules, il dépose un des pendentifs dans ma main. « Cadeau de la maison, fillette. J’espère qu’avec ça tu reviendras me voir la prochaine fois. La vieux Max a besoin d’un peu de compagnie ». Je hoche la tête en souriant, et glisse le pendentif dans ma poche. Non sans avoir remercié le commerçant une petite dizaine de fois, je m’éloigne un peu et m’assois sur l’un des barils vides qui s’adossent au mur de pierre, observant les passants.

J’aime bien les distinguer, puis retenir leur visage. Au fil du temps, certains me paraissent familier. J’ai l’impression de les connaître depuis des années, bien qu’ils ignorent probablement jusqu’à mon existence… Une jeune femme tient par la main son bambin, dépose un baiser sur sa joue. Je souris à nouveau. J’aime quand les gens paraissent heureux. Moi en principe je devrais l’être, mais il manque quelque chose. L’aventure. La découverte. Si cela ne tenait qu’à moi, je partirais à la suite du vieux Max pour affronter le monde. Ou je me ferais pousser des ailes, tout comme les Misuto.

Une jeune femme attire mon regard. Ce n’est pas une Shinrin, du moins je crois. Simple intuition, et j’ai pris l’habitude de faire confiance à mon instinct. Elle a plus l’air d’une… voyageuse. Oh, bien sûr, il n’y a rien de très surprenant à cela. Nous sommes sur le marché. Seulement elle a une bonne tête, et j’ai envie de parler à quelqu’un qui pourrait me parler de la vie en solitaire. Ce en quoi j’aspire. Une vie de rêve et d’aventure. Je la suis du regard un instant, prise de doute, puis me lance à sa poursuite.

« Hey, heeeey ! Arrête-toi ! »

Je m’accroche à sa manche, à bout de souffle, épuisée après avoir parcouru quelques mètres parmi les badauds. Difficile de courir parmi tant de monde. Exténuée, je laisse s’écouler quelques secondes avant de me redresser, les joues rougies par l’effort.

« Salut. Ally’, enchantée de te connaître. Si ce n’est pas trop indiscret, je peux savoir d’où tu viens ? Et ton nom, aussi. Enfin ça c’est comme tu veux. J’aime bien connaître les noms, ils en disent souvent beaucoup sur la personne. »

Un prénom est souvent assez indicateur de l’origine et du rang social d’une personne. Pour une raison qui m’échappe encore, les gens de classes plus élevées portent rarement les mêmes prénoms que les sans-le-sou des rues miteuses. Enfin. Peu importe. Je passe une main distraite dans mes cheveux striés d’un vert bleuté, tentant d’interpréter la réaction de mon interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L’aventure est dans chaque souffle de vent Mer 7 Mar - 13:29

Je marche dans le marché des Shinrin. J'aime bien ce peuple, je connais certains Shinrin, mais je sais que leur vie ne me conviendrais pas du tout. Non, pas du tout. Bref, je me promène sur le marché, me faufile entre les badauds, regarde les étals... Je n'ai qu'une centaine d'Okanes en poche en ce moment, alors je décide de me contenter de regarder, et de tendre l'oreille. On ne sais jamais, je pourrais peut être tomber sur un scoop en or. Mais je ne veux pas dépenser mes Okanes : j'ai appris à avoir toujours un peu d'argent de côté, au cas où... Avec une vie comme la mienne, on ne sais jamais ce qui peut nous tomber dessus. Mais ça fait partie de mon quotidien, et c'est l'une des raisons pour laquelle je ne pourrais pas vivre comme tous ses gens, qui ont une vie tranquille et sûre. La mienne est instable, dangereuse par moment, excitante...

Ils ont quand même pas mal de choses intéressante, ces marchants... L'idée de voler quelques petites choses me vient à l'esprit. après tout, ce serai facile, avec toute cette foule... Et puis, j'avais un certain entraînement, ce n'es pas comme si je n'avais jamais volé de ma vie... Et puis, je me ravise. Non, je ne vais pas me mettre à voler, cette fois-ci. Après tout, je ne vole qu'en absolu nécessité ( ou presque...), ma principale source de revenue reste et restera le commerce d'info. D'ailleurs, en parlant de ça, je n'ai pas retenu grand chose de ce que disent les gens... il y a les habituels commérages des vieilles dames, les discutions de parent à parent, les bavardages d'adolescents, les babillages des jeunes enfants, les bruits habituels d'un marché.

J'entends un marchant, qui dis avoir des produits pour les gens du voyages. Je ne m'arrête pourtant pas pour voir ce qu'il vend, sachant très bien que je n'achèterai rien. cents Okanes, ça part vite, très vite. Je dépasse donc le stand, vers lequel une Shinrin s'approche. Je continue mon chemin, mais je suis ralentie par la foule, et je m'arrête à certains stand, pour regarder. Ce qui fait que je n'avance pas beaucoup. Je prend quelques photo, fidèle à moi même. Mais je sais déjà que la moitié d'entre elles n'auront aucun intérêt. Soudain, une voix retenti derrière moi. Je ne sais pas si la personne s'adresse à moi ou à quelqu'un d'autre, alors je ne réagis pas.

« Hey, heeeey ! Arrête-toi ! »

Je sens qu'on s'accroche à ma manche. Ah, c'était donc à moi qu'on s'adressait. Je me tourne pour voir une Shinrin reprendre son souffle, après sa course pour me rattraper. Elle se redresse. Elle a les cheveux châtains, barrés de mèches vert-bleue. J'aime bien ses cheveux. En fait, j'aime bien ce qui est différent.

« Salut. Ally’, enchantée de te connaître. Si ce n’est pas trop indiscret, je peux savoir d’où tu viens ? Et ton nom, aussi. Enfin ça c’est comme tu veux. J’aime bien connaître les noms, ils en disent souvent beaucoup sur la personne. »

Je souris, en l'entendant, allez savoir pourquoi. Je lui répond, sur le ton de la conversation, parce que j'aime bien faire des nouvelles rencontres... quand on oublie que la moitié de mes "rencontres" se sont mal passées...

«Je suis Belle. Et, le dernier endroit où j'étais avant d'arriver ici, si c'est ce que tu veux savoir, c'était le désert des Kyamerus »

Un sourire flotte sur mes lèvres. Je ne connais pas encore cette fille, mais j'ai l'impression qu'on va avoir beaucoup de choses à se dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L’aventure est dans chaque souffle de vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» « L’aventure est dans chaque souffle de vent. »» Rp's d'une naine guerrière - L'aventure est dans chaque souffle de vent» Comme souffle le vent [pv Margaret] Terminé» Souffle de vent sur la montagne [Célestre]» Dans chaque femme il y a quelque chose de bien, mais vous devez l'introduire vous même !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
It May Rain  :: Les Territoires :: Peuple Shinrin :: Les Étales du Marché-