Partagez|

Fais comme si je n'étais pas là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Fais comme si je n'étais pas là Sam 27 Aoû - 15:25

Infiltration quelque peu loupée

    Entré chez les Misutos, ça n'avait pas été une partie de plaisir. Bon, ok, ce n'était pas si difficile demander à un marchand de l'emmener avec sa cargaisons jusqu'en haut du nuage - vous connaissez les couteaux ? Sa peut être un très bon argument pour convaincre quelqu'un ! - mais quand Seth s'était rendue compte qu'elle avait le mal de l'air, c'était devenu un vrai calvaire...
    Heureusement pour la jeune fille qu'entrer dans le palais royal était de la tarte. Les gardes, il y a beaucoup, mais très peu d'entre eux sont intelligent. Est-ce qu'ils avaient déjà été infiltrés par un bandit ? Visiblement pas ! Son plan était quand même assez risqué puisqu'elle avait rendu le fameux couteau au marchand et qu'il ne lui restait plus qu'une option si elle était découverte - celle qu'elle détestait le plus - : fuir.

    Voici donc une belle damoiselle se faisant pour l'instant passer pour une noble qui venait se renseigner de la santé de la Reine, dame Shiro, et elle n'avait aucun mal à jouer ce rôle, car elle en étant une auparavant. Sa beauté était aussi une arme non négligeable, qu'elle savait utiliser au bon moment. Elle commençait par se demander ou la famille royale pouvait caché le trésor de ce peuple... Et ce qu'elle pourrait bien s'acheter : un sabre en priorité puis peut être une monture car faire tout ce chemin à pied commençait à l'ennuyer et à lui donner mal au pied - bon sang, elle ne se souvenait plus à quel point ce foutu chaussures à talons pouvaient faire mal ! Quelques gardes passèrent à cotés d'elle et la dévisageait, comme s'ils se demandaient ce qu'elle faisait là.

    " _Excusez-moi mademoiselle, que cherchez-vous exactement ? "

    Oh shit ! Comme si elle avait besoin que quelqu'un l'aide, surtout un imbécile de garde ! Elle hésita à lui répondre, la bouche entrouverte, et une étincelle de doute dans les yeux. C'est peut être pour ça que Seth fut démasquée - elle était assez connue visiblement. Alors quand l'homme commença à sortir une arme et à lancer l'alarme, elle se contenta de lui donner un coup de pied au visage, un geste sans réel danger, sauf quand on est armé de talon aiguille et assez entrainé. La jeune fille lâcha un "bordel de merde", car elle n'avait pas réagit assez vite pour l'empêcher de criez et ainsi de prévenir de son infiltration. Avant de filer, elle répondit par pure politesse - on peut être un bandits et être polit, ce n'est pas incompatible - :

    " _ Je viens voler un peu de votre trésor royal. Mais ne vous dérangez pas, je vais bien trouver ou il est caché toute seule ! "

    Elle envoya un bref baiser de la main au garde assommé et partit en courant. Elle se maudit d'avoir choisit une robe aussi longue. Bon, les chaussures avec été utiles, mais pour le reste... Seth entendait les pas de course des gardes qui avait dû être alarmé par le cri de leur coéquipier. Elle se mordit la lèvre inférieur mais continua son chemin jusqu'à ce que d'autres bruits surviennent en face d'elle : autant dire qu'elle était cerné, et elle s'attendait même à entendre : les mains en l'air, ne bougez plus, vous vous êtes fait avoir grosse nouille ! Même si c'était un peu exagéré... Seth n'avait pas dit son dernier mot pour autant, si elle en était arrivée jusque là, elle ne voulait pas repartir sans un okane !
    Elle jeta ses talons hauts sans regrets, et ouvrit une fenêtre. La jeune fille se dit que s'était aussi un coup de chance qu'elle soit allez acheté une robe peu chère et d'assez mauvaise qualité, car elle se déchirais assez facilement. Elle s'en fit une jupe, consciente que s'était assez vulgaire, mais elle ne pensait pas à être la plus belle pour être emprisonner ! La Theluji grimpa sur le rebord de la fenêtre et longea la petite corniche qui se trouvait là, et espérant ne pas tomber, ou alors, que les nuages était doux et pourrait ralentir sa chute...
    Mais la chance était avec elle : une terrasse apparut au bout de quelque mètre, ce qui lui sauverait la vie, et aucun garde ne penserait à la chercher là si elle avait "sauter d'une fenêtre". Elle atterrit sur les dalles chaudes de son "refuge" et soupira de plaisir, elle avait effectivement le vertige... Elle aurait put se dire qu'elle avait enfin gagner et que la fortune n'était pas loin si elle n'avait pas remarqué la jeune homme qui la regardait, assit sur une chaise, en lisant un livre. Bien qu'il ai l'air aussi étonné qu'elle, elle grogna un juron. Bon, il était assez mignon, quitte à se faire arrêter, il faut mieux que la personne qui vous tient prisonnière soit mignon... Ah, mais ça devient n'importe quoi là ! Seth hésita entre lui sauter dessus ou bien mentir puis lui sauter dessus si ça ne marchait pas... Mais elle n'avait pas d'ailes...

    _ " Je... J'ai faillit tomber par la fenêtre en regardant le paysage. Mais je ne fais que passer, ne vous inquiétez pas, je vais voir Dame Shiro ! "

    Si avant le coup de la noble avait marché avec sa beauté, si ça marchait avec des pieds nues et une robe arraché façon mini-jupe, c'est vraiment que c'était un niais total. Surtout que ces paroles n'expliquait pas comment elle se retrouvait dans cet état, deuxièmement, si c'était un noble assez connue, elle aurait l'air fine... Et puis, elle n'avait plus ses talons à aiguilles pour se défendre. Bon, alors elle l’assommerait à mains nue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Sam 27 Aoû - 17:48

Que faites
vous là !


Quelle belle journée ! De plus, elle avait assez bien commencée. Le jeune Prince Ashling s'était réveillé bien après que le Soleil se fût levé. Il avait traîné un peu avant de se décider à se lever. La journée d'hier avait été éreintante alors une grasse matinée avait été la bienvenue. Lors de ces moments de paresse, le jeune Misuto était heureux d'être le cadet, et donc de ne pas avoir eu à succéder à son défunt père. Mais étant donné sa grande gentillesse, il était aussi malheureux pour sa grande soeur, qui devait supporter un énorme poids. Il la soutenait autant qu'il le pouvait mais ces derniers temps, ils n'avaient pas beaucoup le temps de se parler.
A présent, il était sur la terrasse, assis sur une chaise. C'était l'endroit idéal pour profiter du beau temps et du calme. En effet, peu de gens avaient l'autorisation de s'y rendre, surtout lorsqu'un membre de la famille royale s'y trouvait. Les doux rayons du soleil chauffait agréablement la peau du jeune homme qui lisait un livre enluminé d'or. Il avait trouvé ce volume dans les bibliothèques royales, où des dizaines de milliers d'ouvrages — parchemins et lettres compris — reposaient depuis la nuit des temps. Ashling aimait lire, c'était incontestable. Le jeune Prince étant plutôt discret et distant, les livres étaient un univers où il aimait plonger sans modération.
Mais cette quiétude fût bientôt troublée par un bruit qu'Ashling reconnut tout de suite ; on venait de donner l'alerte, un intrus se trouvait dans le palais. Mais le Prince n'y prêta que peu attention. Il n'y avait aucune chance pour que quelqu'un vienne ici, ce dernier devrait d'abord affronter les gardes qui surveillaient la porte pour accéder à la terrasse. Il soupira alors, se leva et s'accouda à la rambarde. Il inspira un bon coup l'air frais que le vent lui envoyait un rafale et contempla la terre en dessous de lui. Quelques minutes s'égrenèrent avant qu'il ne revienne à sa place. Il étira ses ailes immaculées, reprit son livre et se rassit. Le jeune Misuto replongea alors avec délice dans son livre, qui relatait les exploits d'un héros des temps anciens.
Mais la chance n'était pas de son côté, il était dérangé de toute part. Ashling entendait les soldats devant la porte s'agiter puis une fenêtre s'ouvrit. Surement une de l'étage d'au-dessus. Alors qu'il baissait son regard vers les lignes encrées de l'ouvrage, il entendit un bruit sourd. Le Prince releva immédiatement la tête vers la source de ce bruit. Il écarquilla les yeux en voyant l'intruse qui lâcha un juron en s'apercevant de la présence du jeune homme. L'accoutrement de cette dernière signifiait clairement qu'elle n'était pas là en amie. Sa robe déchirée laissait entrevoir une bonne partie des jambes de la jeune femme ; ses pieds étaient quant à eux nus. Ashling comprit qu'elle était la cause de tout ce raffut. Elle avait surement pénétré le château en ce faisant passer pour une noble mais lorsqu'elle s'était fait repérée, elle avait du abandonner ses chaussures à talons. Le jeune Prince la toisa de haut en bas puis la jeune femme, qui était plutôt belle il fallait l'avouer, se mit à parler.

— Je... J'ai faillit tomber pas la fenêtre en regardant le paysage. Mais je ne fais que passer, ne vous inquiétez pas, je vais voir Dame Shiro.

Ashling retint un éclat de rire devant l'absurdité des paroles de la jeune femme. Elle le prenait vraiment pour un imbécile ou quoi ? Bien sûr, Ashling était assez innocent, mais ni naïf, ni dupe. Il avait un air sérieux sur le visage, faisant clairement comprendre qu'il ne croyait en aucun cas le récit de cette intruse.

— Ainsi vous voulez voir ma soeur ? Dit Ashling d'une voix légère en se levant de son siège et en posant le livre sur cette dernière.

Il fixa ensuite la jeune dans les yeux et se rendit compte qu'il était à peine plus grand qu'elle. Détail anodin mais qui le fit sourire intérieurement. Il continua de lutter contre sa timidité qui essayait de reprendre le dessus depuis que l'intruse lui ait adressé la parole. Il ne pouvait en aucun se montrer fragile et faible devant un ennemi. Il fronça légèrement les sourcils, espérant cacher l'angoisse qui avait envahit son corps. Jamais il ne s'était retrouvé face à un ennemi de cette façon, et le fait que cet ennemi soit en réalité une femme n'arrangeait pas les choses.

— Me pensez vous aussi stupide pour croire vos inepties ? Il s'arrêta un instant, un frisson parcourant ses ailes, puis il reprit d'une voix plus forte. Qui êtes vous et que faites vous là ! Et que voulez vous à ma soeur !

Malgré sa faiblesse et sa timidité, il ne supportait pas que l'on veuille du mal à Enjeru. Bien qu'il sache qu'elle se défendrait mieux toute seule qu'avec son aide. Cependant, il était tout de même très doué au niveau de la magie. Il réalisa aussi qu'en cet instant, sa grande soeur n'avait pas à s'en faire car son garde du corps, Gawayn — qu'il considérait d'ailleurs comme son grand-frère —, était obligatoirement aux côté de la Reine. Surtout que l'alerte avait été sonnée.
Le Prince se posa ensuite une question : que devait-il faire à présent ? Au niveau de la force physique, il était sûr qu'elle gagnerait. Et puis, il ne savait pas de quel peuple elle était, et ne pouvait donc prévoir la magie dont elle pourrait usité. Il était en danger, c'était clair comme de l'eau de roche, mais appeler les gardes ne serait surement pas la meilleure solution. Il resta donc face à cette jeune femme. Et puis, si cela tournait mal, il pourrait toujours s'envoler, étant donné que l'intruse n'avait pas d'ailes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Sam 27 Aoû - 19:23

Calme-toi idiot !

    Il eut un petit rictus, comme s'il se retenait de rire - en fait, c'était visiblement ce qu'il faisait... Mais il avait un air sérieux sur le visage. Il ne croyait pas aux mensonges de Seth, ce à quoi elle s'attendait : qui serait assez bête pour y croire ? Il se leva de son siège, et la jeune fille fit quelques pas en arrière par pur réflexe. Il posa son livre sur ce dernier.

    " _ Ainsi vous voulez voir ma soeur ? "

    Il avait une jolie voie, très rare chez un garçon. Mais un peu trop calme pour être sincère. Cachait-il quelque chose ? Elle se contenta d'observer les alentours, espérant trouver un quelconque objet tranchant ou bien lourd, qui puisse assommé ou blesser quelqu'un. Mais il n'y avait qu'un siège, trop lourd et trop loin d'elle ou bien quelques pots de fleurs, elle n'avait jamais été très forte en lancer de pots de fleurs, alors autant se contenter de le boxer avec ses mains, ou de lui envoyer un de ses coup de pieds dont elle avait le secret. Il la fixa dans les yeux, et elle se retint de lui montrer une belle grimace, mais tout cela était puérile. Le garçon fronça légèrement les sourcils et elle mit ses mains sur ses hanches : Seth voulait le laisser finir son "discours".

    " _ Me pensez vous aussi stupide pour croire vos inepties ? Il s'arrêta un instant, un frisson parcourant ses ailes, puis il reprit d'une voix plus forte. Qui êtes vous et que faites vous là ! Et que voulez vous à ma sœur ! "

    La jeune fille faillit s'étouffer. Sa soeur ? C'est tout ce qui l'inquiétait ? Mais elle ne savait même pas à quoi elle ressemblait ! Ni même son vrai prénom ! En fait, elle n'était qu'un prétexte pour entrer ici !
    Elle remarqua qu'elle était plus petite que lui. Elle en était presque furieuse. C'était la pire insulte qu'on pouvait lui faire : être plus grande qu'elle ! Elle passa sa langue sur sa lèvre inférieur et gouta le gout de son rouge à lèvre. Pourquoi toutes ses nobles ressentaient le besoin de se maquiller ? Minute, sa sœur ? Alors c'était un noble, ou quelqu'un de la famille royale ! Quelle chance, prince rime avec coffre à Okanes non ? Elle le repoussa d'un doigt tout en aborda un sourire de vainqueur.

    " _ Bon sang je m'en fou de ta sœur ! Calme-toi un peu, sinon je serais obligé de t'exposer mes arguments. "

    Son argument était en fait un bon coup de poing qui atterrirait dans le nez du prince. Bon, ce serait dommage de l'abimer. Et puis, il pouvait la cacher si elle arrivait à reverser la situation. Elle continua de le repousser par sa simple présence. Elle avait beau être petite, Seth dégageait une aura assez intimidante.
    La jeune fille le repoussa jusqu'aux fauteuil qu'il venait de quitter et le força à s'assoir en repoussant son épaule d'une main. Elle adorait jouer avec ses "ennemis" comme cela. Puis elle chassa son livre d'une main, et il atterrit sur le sol d'un bruit sourd.

    " _ Mais ce serait dommage, parce que là, j'ai besoin de toi aide. "

    L a belle rapprocha son visage du siens, histoire de le mettre encore plus mal à l'aise. Il sentait bon. Seth se foutait de son parfum ou bien de son âge mais il fallait l'avouer, ce n'était pas désagréable. Mais elle ne faisait que jouer avec sa "proie" qui pouvait très bien devenir son égal. A la guerre, pas de pitié !.
    Elle caressa sa joue avec sa main droite et son bracelet émit un claquement sec. La jeune fille finit par lui adresser le "mot magique" :

    " _ S'il te plait. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Sam 27 Aoû - 20:51

Mort de
peur.


— Bon sang je m'en fous de ta soeur ! Calme-toi un peu, sinon je serais obligé de t'exposer mes arguments.

Ashling fût quelque peu surpris, il n'aurait pas crût que cette jeune femme rétorquerait avec autant de force. Et puis, il n'avait pas l'habitude d'être tutoyé. De plus il trouvait ça dégradant dans la bouche de cette voleuse. Car oui, le Prince avait compris que le but de cette intruse était les Okanes, ou tout autre chose précieuse qui lui serait tombé sous la main. Elle n'en avait pas après Enjeru, ce qui rassura le jeune garçon. L'argument dont parlait cette femme n'inspirait pas confiance au Prince, qui redoutait de se retrouver avec un couteau sous la gorge.
Il continua de reculer, se rapprochant encore plus de son siège. Il était en colère contre lui-même de n'être pas plus puissant, plus fort. Il aurait alors repoussé cette jeune femme sans aucun problème. Mais la peur qui commençait à l'étreindre le paralysait peu à peu. D'une pression de la main sur son épaule, l'étrangère obligea Ashling à s'asseoir. Ce dernier ne put s'empêcher de rougir, réaction tout à fait normal étant donné le caractère du garçon, il détourna les yeux par la même occasion. D'un geste nonchalant, elle repoussa le livre. Lorsque ce dernier toucha le sol, le jeune Prince n'entendit même pas le bruit de l'impact, trop concentré sur ce qu'y allait bien pouvoir lui arriver.

— Mais ce serait dommage, parce que là, j'ai besoin de ton aide. Lâcha la voleuse.

Il ne put empêcher son regard de revenir se poser sur la jeune femme face à lui. Elle rapprocha son visage de celui d'Ashling, qui avait toujours la teinte des coquelicots. Il avait l'impression qu'elle se jouait de lui et il détestait ça, mais il ne pouvait rien y faire. Il était presque paralysé face à ce bandit visiblement très expérimenté. L'angoisse lui tordit les intestins et il avait peine à reprendre un souffle régulier mais il fixait toujours son interlocutrice.
Il eut un sursaut lorsqu'elle lui caressa la joue de sa main. Celles du Prince agrippèrent les accoudoirs tandis qu'il fermait fortement ses yeux en baissant un peu la tête. Il serra les dents en attendant ce qui allait lui arriver. Mais il entendit juste un petit :

— S'il te plais.

Il ne put la regarder en face mais il rouvrit tout de même les yeux, restant crispé sur son siège. Il déglutit. En cet instant, il se détestait, trop faible, trop timide, facilement impressionnable. Il aurait aimé ressembler à son père, lui au moins était fort et avait la carrure d'un Roi.
Le cœur d'Ashling s'était accéléré ostensiblement. Il battait si fort dans sa poitrine qu'il se demanda si la voleuse l'entendait elle aussi. Il essaya de se calmer un peu puis releva la figure face à la jeune femme. Même si la peur se voyait dans ses yeux, le Prince fronça les sourcils, essayant de faire face à cette étrangère. De son avant-bras, il écarta la main de la jeune femme de son visage tout en disant :

— Vous pouvez toujours rêver.

Il était en mauvaise posture mais il continuait d'essayer de résister à l'aura intimidante de la jeune femme. Ashling savait aussi que sa réponse n'était sûrement pas la meilleure qu'il aurait pu donner mais il n'avait pas d'autre choix. De toute façon, il ne pouvait alerter les soldats sinon il était sûr que cette rencontre allait mal finir. Il déglutit difficilement, sachant pertinemment qu'il risquait gros, très gros. Elle pourrait le prendre en otage ou le menacer en échange de richesses.
Contrairement à cette femme, Ashling était mort de peur. Il essaya néanmoins de paraître sûr de lui, essais raté étant donner qu'il ne put dire une phrase correctement.

— Je... je n'ai pas pour habitude de... d'aider les bandits.

Il ponctua sa phrase d'un regard où la terreur et la rage se mêlaient étroitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Sam 27 Aoû - 21:30

Je ne suis pas qu'un bandit.

    Il était vraiment trop mignon. Bon, un peu trop chétif, mais très mignon. Il ne pouvait même pas regarder Seth en face et son teint virait au rouge à présent. La jeune fille avait été habitué à tout cela très jeune : séduire pour avoir ce que l'on désire. La garçon déglutit et fronça les sourcils : était-il capable de lui faire face ? De son avant-bras, il écarta la main de la jeune femme de son visage tout en disant :

    " _ Vous pouvez toujours rêver. "

    Oh ! Il la vouvoyait alors que le belle ne faisait aucun effort pour le faire à son tour ? Elle rit doucement et appuya sa main libre sur son torse pour le maintenir. Il était mort de peur, cela se reflétait dans ses yeux. Mais assez courageux quand même. Elle lui sourit pour la première fois. Mais c'était plus d'amusement qu'autre chose. Hum, il lui plaisait assez. Petit agneau, tu veux te rebeller mon chou ? Très bien je t'attend, montre moi de quoi tu es capable. Mais je crois que j'ai trouvé un argument encore mieux qu'une arme !

    " _ Je... je n'ai pas pour habitude de... d'aider les bandits. "

    Et il lui lança un regard emplit de haine mais aussi de terreur. Quel doux mélange exotique ! Elle se mordit la lèvre. N'avait-elle pas dit "Calme-toi un peu, sinon je serais obligé de t'exposer mes arguments" ? Il n'avait pas obéit, tant pis pour lui ! Elle garda une marge entre son visage et le siens, et lui adressa un sourire. Elle longea sa mâchoire de ses ongles et lui lança un regard très convaincant. Mieux valait ne pas résister longtemps, car cela commençait à l'agacer.

    " _ Très bien, et si tu aidais quelqu'un d'autre ? "

    Elle continua de faire balader ses ongles jusqu'au cou du garçon, tout en le retenant sur sa chaise. Et si elle l'embrassait ? Comment réagirait-il ? Vu la couleur de son visage, elle était sûr qu'il n'y connaissait rein au rapport homme et femme. Peut être avait-il déjà aimé quelqu'un, mais il devait ans doute être trop timide pour lui avouer tout cela. Donc, ce serait dommage de le tuer s'il n'avait rien connue de la vie en dehors du pouvoir non ? Seth enleva sa main de son cou pour remettre une de longues mèches derrière son oreille.

    " _ Une jeune femme par exemple ? "

    Son visage se rapprocha à nouveau de celui du prince mais ne sourit pas cette fois. Elle pouvait sentir son souffle, comme celui d'une proie affolée. Elle lui grimpa dessus et mit son oreille sur sa poitrine. Il allait surement ne plus savoir ou se mettre, et c'était sans doute son point faible, autant en profiter. Son coeur battait la chamade, presque la même chose que lorsque que l'on croisait une personne aimée. La peur et l'amour, ça se ressemble un peu. Seth le regarda de nouveau et afficha un air sérieux. Qu'allait-elle devenir si elle était attrapée ? Sans doute serait-elle exécuté, oui à coup sûr, mais elle savait le risque qu'elle prenait en venant ici. Et le chance avait voulut qu'elle tombe sur la clef qui lui permettrait de sortir d'ici, d'une manière ou d'une autre.

    " _ Tu laisserais une jeune femme se faire tuer ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Sam 27 Aoû - 23:39

Encore plus rouge
qu'un coquelicot.


Ashling continuait de fixer la jeune femme. Cette dernière sourit, puis longea de ses ongles la fine mâchoire du Prince. Ce dernier ne pût réprimer un autre frisson de peur lui parcourir l'échine. La voleuse lui lança un regard assez convaincant et le jeune garçon comprit que s'il continuait sur sa lancée, il ne verrait sûrement pas le Soleil se lever le lendemain matin.

— Très bien, et si tu aidais quelqu'un d'autre ?

*Quelqu'un d'autre ? Mais elle veut parler de qui ?* Pensa furtivement le garçon. Il émit l'hypothèse qu'elle avait un complice mais il trouva ça absurde. Les ongles de la jeune femme continuaient leur chemin sur le cou du garçon, faisant frémir la peau sous leur contact. Le jeune Prince ne pouvait bouger, coincé sur son siège. Il redoutait la suite des évènements et sa respiration était de plus en plus saccadée. Il commençait à avoir chaud mais avait aussi des sueurs froides. Il ne s'était jamais trouvé si proche d'une femme, en dehors de sa mère et de sa soeur mais ce n'était vraiment pas pareil. Ashling n'avait jamais vraiment embrassé de fille, ni eu aucune relation sérieuse — c'est-à-dire, après qu'il ait pris conscience de tout ce que cela impliquait. Donc depuis plusieurs années, il n'avait fréquenté aucune fille. D'ailleurs, cela ne l'intéressait pas vraiment. Si cette femme l'embrassait, le jeune Prince pourrait s'évanouir sous le coup.
La voleuse enleva sa main du cou du jeune garçon pour replacer une mèche derrière son oreille.

— Une jeune femme par exemple ?

C'en fût trop, Ashling écarquilla les yeux avant de les détourner, encore plus rouge pivoine que tout à l'heure. Il avait vraiment peur de ce qui allait suivre. Cette étrangère était prête à tout pour obtenir ce qu'elle voulait et le jeune garçon ne le savait que trop bien.
Elle rapprocha son visage de celui du Prince et ce dernier la regarda. Il pouvait sentir son souffle, son parfum. Il lutta pour que sa respiration n'accélérât pas d'avantage mais cet effort fut vain. La voleuse se mit alors sur Ashling et plaqua son oreille contre le frêle torse du jeune garçon, apeuré. Son cœur accéléra encore, et il eût peur de n'avoir atteint les limites de ses capacités cardiaques. Il ne savait vraiment plus où se mettre, trop gêné par les gestes de la jeune femme. Puis elle le regarda de nouveau, plus sérieusement cette fois.

— Tu laisserais une jeune femme se faire tuer ?

Il déglutit et entrouvrit la bouche mais aucun son ne voulut en franchir les frontières. Il détourna de nouveau les yeux, extrêmement gêné par la situation et la posture dans laquelle il était. Il reporta son regard sur la jeune femme, essayant de ne pas céder. Cependant, ce fut plus un murmure qu'autre chose qui se fit entendre.

— Si cette jeune femme est... est une criminelle, je n'y vois pas... d'inconvénients...

Il savait parfaitement qu'il risquait sa vie sur ses seules paroles mais il avait trop peur pour mesurer toutes les conséquences de ces dernières. Il continuait cependant de fixait la jeune femme. Si elle se faisait arrêter, elle se ferait exécuter, sans aucun doute. Mais cette vision ne fût en aucun cas agréable à Ashling. La grande gentillesse de ce dernier était reconnue partout dans le territoire, et il ne voulait pas que cette femme meurt. Mais si c'était la peine dont elle écopait, il devrait s'y résoudre. Après tout, n'était-ce pas un bandit ?

— Mais cela m'attristerait de... d'en arriver à de telles... extrémités. Murmura-t-il.

Sa force ne lui permettant pas de parler normalement, il y allait doucement, par à coups. Prenant une inspiration dès qu'il le pouvait. Son regard se posa ensuite sur le livre à terre. Dire que cette journée avait si bien débutée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Dim 28 Aoû - 12:41

Hum, passons à la suite.

    Le petit prince écarquille les yeux mais détourna finalement son regard de la jeune fille. Ses joue était passé de rosée à rouge sang, amusant. Le garçon déglutit de nouveau et entrouva la bouche. Alors, c'était bien elle, et pas seulement ses gestes qui le mettait mal à l'aise ? Cela confirmais à la jeune femme qu'elle pouvait assurément s'en sortir avec lui. Il était pris au piège. Mais le Misuto la regarda de nouveau dans les yeux, et cela fit perdre son sourire à Seth. Il essayait de lutter contre elle, même s'il ne fit que murmurer sa réponse.

    " _ Si cette jeune femme est... est une criminelle, je n'y vois pas... d'inconvénients... "

    Cela lui déplut beaucoup, elle attendait mieux de lui. Alors, il laisserait quelqu'un mourir ? Bluffait-il ou cachait-il bien son jeu ? La jeune fille planqua son autre main sur son torse, consciente que si elle lâchait prise, il s'envolerait, et elle resterait planté là à le regarder et à attendre que des gardes viennent la chercher. Elle n'avait pas tuer ce ancien prétendant pour rien, elle n'avait pas fuie sa vie de petite fille modèle pour se faire attraper ici et encore moins pour se faire exécuter dans un territoire étranger !

    " _ Mais cela m'attristerait de... d'en arriver à de telles... extrémités "

    Même si ses paroles n'était que des murmures, cela la ravie de voir qu'il était assez prévisible. Elle reprit son attitude détenue et son petit sourire malicieux. La garçon - dont elle ne savait d'ailleurs pas le nom - eue un petit regard vers son livre, comme si tout ce qui l’inquiétait, c'est qu'il soit abimé. Seth lâcha à peine sa prise sur le prince, mais la reprit aussitôt qu'elle eue finit d'envoyer balader les mèches de ses longs cheveux qui le gênait.

    " _ Bon, alors pourquoi tu ne m'aiderais pas ? "

    Il pourrait très bien mener les gardes dans une autre direction, le temps qu'elle s'en aille. Sa vie valait plus que des Okanes pour l'instant et elle pourrait revenir, maintenant qu'elle avait vue les failles de la protection du plais. Et si elle l'embrassait ? Quelle drôle d'idée... Mais elle était sûr que ça le rendrait encore plus mal à l'aise, et Seth aurait sans doute voler son premier baiser, ça allait peut être lui paraitre futile sur le moment, mais il comprendrais plus tard. Hum, autant laisser tomber s'il coopérait.
    Et si elle le tuait ? Sa aussi, ça lui plairait bien. Un bandit s'infiltre dans le palais, quelle image pour un royaume, mais si en plus il tuait un jeune prince - même si ce n'était pas l'héritier -... Personne ne se sentirais plus en sécurité, et elle ferait sans doute pleurer sa sœur.

    " _ Parce que ce serait vraiment dommage que tu meure maintenant. "




Dernière édition par Seth Kanate le Dim 28 Aoû - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Dim 28 Aoû - 15:56

J'accepte de
vous aider.


— Bon, alors pourquoi tu ne m'aiderais pas ?

Ashling n'était pas rassuré le moins du monde par le sourire malicieux qu'affichait la jeune femme. Tout à l'heure, il avait réussi à la surprendre, même un peu. Mais il avait bien dû admettre que de la voir exécutée l'attristerait. Elle le maintenait toujours fermemant sur le siège, concsiente qu'il pourrait s'envoler à tous moments. Il attendait d'ailleurs un relâchement de sa part pour prendre son envol même s'il savait que cet instant n'arriverait sans doute jamais. Toujours rouge pivoine, cela ne l'empêchait pas de réfléchir au moyen de s'en sortir.
Le Prince savait à quoi s'attendre s'il aidait la voleuse. Il devrait la couvrir et détourner les gardes pendant qu'elle s'en allait. Peut-être lui demanderait-elle quelques Okanes bien que pour le moment, elle devait plus penser à sa survie qu'autre chose. Et puis, elle reviendrait sûrement dans le palais. Les défenses n'étaient pas infaillibles et les gardes pas tous très futés. Ashling ne voyait d'autre solution pour le moment que de gagner du temps, en attendant qu'elle baisse sa garde pour qu'il s'envole. Autrement, il sera forcé de coopérer.
Mais le pauvre Misuto craignait aussi ce qu'elle pourrait bien lui faire. Elle pourrait le tuer, ce qui serait catastrophique à tous les niveaux. Bien sûr, cela ne l'enchantait pas de mourir, mais l'image du royaume en pâtirait et les gens ne se sentiraient plus en sécurité. Et sa soeur serait sûrement anéantie par la mort d'Ashling.
Quelque chose traversa l'esprit du Prince. Et si il prenait vraiment l'envie à cette étrangère de l'embrasser ? Ça pourrait être un très bon moyen de pression sur le jeune garçon.

— Parce que ce serait vraiment dommage que tu meure maintenant.

Ashling regardait toujours la jeune femme, dont le visage était très proche de celui du jeune homme. Il se demanda ce qu'il pouvait bien répondre à cela. Au moins était-il fixé quant aux intentions de la voleuse ; elle pourrait le tuer sans renmords si cela l'arrangeait. Quelques minutes passèrent durant lesquelles le jeune Prince réussit à reprendre un souffle et un rythme cardiaque à peu près normaux. La peur était toujours présente mais il essayait le plus possible de na pas se laisser submerger. Il se mordit la lèvre inférieure puis détourna les yeux, ne pouvant affronter l'étrangère à ce niveau-là.

— Oui, ce serait dommage en effet... Surtout qu'après cela, vous ne pourriez plus vous enfuir d'ici aussi facilement...

Ashling fut satisfait de pouvoir de nouveau parler correctement. Il ferma ensuite les yeux et baissa la tête. Ce qu'il allait dire par la suite pourrez bien lui sauver la vie mais d'un autre côté, il n'aurait jamais voulu avoir à prononcer ses mots à l'intention de la jeune femme. Il reposa son regard sur cette dernière, sa mâchoire se crispa.

— Je... J'accepte de vous aider... Mais jurez-moi de ne plus jamais revenir en ce palais. Déclara-t-il en fixant la voleuse dans les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Dim 28 Aoû - 16:36

Je ne promet rien.

    Il reprit son souffle sans répondre à sa question... De toute manière il n'avait pas le choix : aide-moi ou crève. Puis le garçon se mordit la lèvre inférieur pour détourner de nouveau les yeux. Ne pouvait-il pas regarder une femme ? Quel lâche. Un prince, ça ? Hé ben, encore heureux que ce soit sa oseur qui ai hérité du trône !

    " _ Oui, ce serait dommage en effet... Surtout qu'après cela, vous ne pourriez plus vous enfuir d'ici aussi facilement... "

    Pas faux, mais elle prenait ce risque. Et il essayait de la vexer ou quoi ? De toute manière, elle le tuerais ou le blesserait avant de s'enfuir de nouveau, mieux valait ne pas laisser de témoins, et quitte à être prise, la jeune fille préférait remporter quelque chose, comme la gloire auprès des bandits : Seth, la femme qui avait tué le prince des Misutos ! Il ferma les yeux et baissa la tête, comme pour approuver les pensées de Seth. Quand il la regarda de nouveau, sa mâchoire se crispa, comme si les paroles qu'il allait prononcer lui faisait mal à la bouche.

    " _ Je... J'accepte de vous aider... Mais jurez-moi de ne plus jamais revenir en ce palais. "

    Il la regardais enfin dans les yeux, et elle n'en était pas mécontente. Le problème était que si elle relâchait sa prise, il s'envolerait. Et de toute manière, elle ne promettait rien. Seth se dit aussi que quitte à promettre quelque chose, autant qu'il fasse pareil. Lui, sa parole était surement sacrée, mais pas elle. Bien sûr qu'elle reviendrais ici, et si ce n'était pas elle, ce serait un autre bandit, qui aurait entendu des rumeurs sur une infiltration, et tenterait sa chance à son tour. Vraiment, quel abruti ce prince.

    " _ T'es vraiment trop niais. "

    Seth se retenait de lui cracher au visage. Jamais elle ne donnerais sa parole, et surtout pas à un prince de pacotille qui ne savais pas se défendre et qui tremblait dès qu'une femme l'approchait à moins de deux mètre ! La jeune femme enfonça ses ongles dans la chair de l’épaule du jeune homme, visiblement énerve même s'il n'y avait pas de quoi l'être. En fait, elle ne savait plus quoi faire : d'un côté elle était sûr qu'il s'envolerait dès qu'elle le lâcherait, et de l'autre il ne l'aiderait pas si elle ne respectait pas ses conditions. Alors elle soupira et ajouta :

    " _ Je te donnerais ma parole sur tout ce que tu voudra une fois que tu te sera révélé utile et je ne crois pas que ce soit le cas à cet instant. "

    C'était à prendre ou à laisser. Elle se demandais ce qu'il choisirait : la vie ou la mort ? "Trahir" ou obéir au ordres bien qu'elle doive mourir à la fin ? C'était à cet instant qu'il devrait choisir de son "futur", et elle ne lui laissait aucun choix. Seth s'était préparé à tout ce qui pouvait se passer avant de venir, elle n'était pas folle non plus.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Dim 28 Aoû - 22:01

Idée lumineuse
mais risquée.


Ashling se doutait bien que parlementer avec ce bandit ne servirait à rien, mais il avait tout de même voulu tenter le coup. Il était en mauvaise posture face à elle alors il n'avait pas vraiment d'autre choix. Mais il avoua volontiers qu'il était allé un peu trop loin. Jamais elle n'accepterait de promettre aussi facilement de ne jamais revenir. Ou alors si elle le faisait, elle ne tiendrait pas sa parole. De plus, si ce n'était pas elle, un autre bandit s'en chargerait à sa place. C'était décidé, s'il réchappait vivant de ce cauchemar, il ferait augmenter la sécurité. Il fût tiré de ses pensées pas la jeune femme.

— T'es vraiment trop niais.

Le Prince ne fût même pas surpris, et pour une fois, cette pique ne le toucha pas. Il le savait déjà tout ça. Il savait déjà qu'il n'était pas fait pour être Roi. Il était faible et face une femme, c'était pire. Il avait dix-sept tout de même, mais voilà, c'était dans son caractère et on ne pouvait rien y changer. Ashling ressentit soudain une douleur à l'épaule et remarqua que les ongles de la voleuse s'y enfonçait. Elle avait l'air énervée mais le jeune Prince ne broncha pas, même si la peur revenait doucement mais surement en lui. Alors il attendit, il n'y avait plus que ça à faire de toute façon. Les deux jeunes gens étaient dans une impasse et Ashling le savait très bien.

— Je te donnerais ma parole sur tout ce que tu voudra une fois que tu te sera révélé utile et je ne crois pas que ce soit le cas à cet instant. Ajouta la jeune femme.

Elle le mettait une fois de plus au pied du mur. Le Misuto devait faire un choix, et vite, et c'était maintenant qu'il devait choisir entre vivre ou mourir. A cet instant, il avait dépassé le stade où la peur ne lui faisait plus rien, où l'angoisse ne le perturbait même pas. Il devait réfléchir calmement ou il courrait à sa perte. La seule chance qui s'offrait à lui pour le moment, c'était d'aider cette voleuse.

— Et comment voulez-vous que je me rende utile en quoi que ce soit en étant cloué à ce siège ?

Là, il marquait un point. Et il touchait du doigt l'espoir de pour s'envoler lorsqu'elle baisserait sa garde. Il savait qu'elle ne se ferait pas avoir si facilement. Et s'il jouait la comédie ? Elle croyait sans doute pouvoir prévoir ses faits et gestes, mais Ashling avait un soudain courage qui ne lui était pas coutumier. Bien évidemment qu'il ne souhaitait pas que cette jeune femme soit exécutée, mais une voix lui murmurait que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Cependant, il n'avait pas assez de force pour lutter contre elle. Il ferma alors les yeux, cherchant la solution qui le tirerait de là sans qu'il ait ni à l'aider, ni à mourir.
Sentant toujours les mains de la jeune femme sur lui, il remarqua que sa gêne avait disparue, même si la voleuse était toujours sur lui. En effet, lorsque l'on vous demande, en gros, si vous voulez vivre ou mourir, vous ne faites plus attention à de pareilles futilités. Son cœur battait toujours fort et le rose colorait toujours les joues du jeune homme mais c'était tout.
En remarquant tout cela il eut une idée quasi lumineuse mais qui exigerait beaucoup de lui. Il prit une grande inspiration en vérifiant une nouvelle fois les base de son plan puis planta ses yeux dans ceux de l'étrangère. Le regard du Prince était plutôt doux, bien qu'une détermination sans faille luisait dans ses pupilles. Une teinte rouge réapparut sur ses joues. Il rapprocha doucement son visage du sien et une fraction de seconde plus tard, leurs lèvres se rencontrèrent. Profitant de l'effet de surprise, il passa ses mains dans son dos, se leva puis la plaqua contre le sol. Il attrapa ensuite les poignets de la jeune femme pour les tenir de chaque côté de la tête de cette dernière. Il rompit alors le baiser et reprit son souffle, lui-même surprit ce qu'il avait accompli. Ashling n'arrivait pas à réaliser ce qu'il avait fait, et qu'il avait dû embrasser cette jeune femme, ce qui, après coup, le dégoutait. Il était à présent à califourchon sur la voleuse. Les rôles étant inversés, une esquisse de sourire passa sur ses lèvres puis il redevint sérieux. Son cœur battait à tout rompre dans se cage thoracique. Mais à présent, il devait redoubler d'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Lun 29 Aoû - 12:15

Les rôles s'inversent ?

    Pourquoi ne tentai-il rien ? Pourquoi n'avait-il rien tenté ? Même le plus idiot des abrutis aurait déjà essayer de se dégager de l'étreinte de la jeune fille, mais non, lui il se contentait de la défier oralement - ce qui ne touchait absolument pas Seth - ! C'est de ça qu'elle se méfiait, et elle avait compris qu'il essayerait bien à un moment.

    " _ Et comment voulez-vous que je me rende utile en quoi que ce soit en étant cloué à ce siège ? "

    Il avait raison, mais ils savaient l'un comme l'autre que si la jeune fille relâchait la pression ne serait-ce qu'une seconde, il en profiterait pour s'envoler et ses chances de s'échapper retomberaient à néant. Elle soupira et la garçon ferma les yeux. Il fallait qu'elle l'oblige à l'aider, et s'assurer qu'une fois relâché, il ne la laisserait pas en plan. Il y avait toujours l'option que ce soit elle qui s'en aille, mais une fois dans les couloirs, comment faire pour se battre sans armes ? Seth interrompit ses pensées quand il prit une grande inspiration - digne de quelqu'un qui faisait du yoga - et la regarda de nouveau dans les yeux. Il rougit de nouveau et rapprocha son visage de celui de la jeune fille. A quoi jouait-il ? Elle fut tenté de prendre ses distances et garder ces quelques centimètres de sécurité qui les séparaient auparavant, mais elle n'en eut pas l'occasion : il l'embrassa.
    La jeune fille ne s'attendait pas à ça, ni à ce qui suivit. Le prince passa ses mains derrière elle et se leva. Elle écarquilla les yeux de surprise une demi-seconde, avant d'être planqué. Elle fronça les sourcils, mais il n'avait toujours pas rompu le contact . Ses mains n'avait pas bougé, elles étaient toujours agrippé au torse du jeune homme, du moins jusqu'à ce qu'il attrape ses poignets. Ce fut seulement après ça qu'elle put reprendre son souffle car le garçon éloigna son visage de celui de Seth. Mais elle savait déjà quoi faire, et il allait amèrement regretter ce qu'il lui avait fait, et surtout ce petit sourire vainqueur qu'il avait affiché quelques minutes avant de reprendre

    " _ T'es bien malin. Mais à quoi ça peut te servir ? Maintenant c'est toi qui ne doit plus bouger de peur que je me libère."

    Elle lui sourit, en pensant que si elle avait eue le main libre, elle lui aurait marteler le torse jusqu'à en avoir mal au poing. Le bandit n'en était pas à son premier combat, alors elle savait exactement comment réagir. Le pire, c'est qu'elle avait l'avantage tout naturellement car c'était un homme. Seth avait rassembler ses pieds sous lui, et s'il avait un temps soit peu réfléchit, elle ne pouvait pas lui donner de coup de poing, mais des coup de pieds, bien sûr que si ! Mais puisque cela semblait le dégouter de l'embrasser, autant lui en faire baver. Elle lui donna d'abord et coup de tête dans le nez et se retient de lui cracher à la figure puis elle lui envoya un coup de pied remplit de toute sa haine dans son entrejambe.
    Il allait surement lâcher prise après cela, voir même fuir. Et alors ? Il suffirait qu'elle ouvre cette porte et trouve une chambre non occupé pour se déguiser à nouveau.

    " _ Désolé, mais moi je suis bien plus expérimenté surtout à ce jeu là gamin."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Lun 29 Aoû - 13:20

Aïe aïe
aïe


— T'es bien malin. Mais à quoi ça ça peut te servir ? Maintenant c'est toi qui ne doit plus bouger de peur que je me libère.

Le sourire que lui envoya la jeune femme laissa Ashling de marbre. Il savait qu'elle allait lui frapper l'entrejambe à un moment ou à un autre. Par contre, elle avait sûrement oublié une chose essentielle : les ailes du Prince. Lui, il pouvait voler, et deux gardes se trouvaient juste derrière la porte. Entre temps, le bandit avait ramené ses jambes sous le jeune homme et ce dernier s'aperçut qu'il avait oublié de les neutraliser. Le coup partirait donc de là. Il avait bien comprit qu'elle allait attaquer mais s'il lui lâchait les mains, ce serait bien pire. Le jeune homme s'apprêtait donc à souffrir atrocement.
Elle lui donna alors un coup de tête en plein sur le nez. Ashling se retint de crier et ce coup l'avait assez sonné, mais le coup de pied haineux que lui asséna la jeune femme eu tôt fait de le faire redescendre su terre. Il laissa échapper un cri de douleur puis il espéra que les gardes l'aient entendu, ce qui n'était malheureusement pas le cas. Il ferma les yeux tout en serrant les mâchoires de toutes ses forces tandis que la douleur devenait quasi insupportable. Il ne tomba pas dans le piège de la jeune femme et, au lieu de la lâcher ne serait-ce qu'une seconde, il resserra sa prise sur les poignets du bandit pour ne pas qu'elle s'échappe. Elle n'y était vraiment pas allée de main morte.

— Désolée, mais moi je suis bien plus expérimentée, surtout à ce jeu-là gamin.

Ashling savait qu'elle avait raison, mais il avait quand même tenté le coup. Et à vrai dire, tout ce passait relativement bien. Quelques bonnes minutes passèrent durant lesquelles la douleur ne faiblissait pas, au grand damne du Prince. Il respirait comme il pouvait, attendant d'avoir assez de force pour battre des ailes. Son regard se porta de nouveau sur la jeune femme.

— Je crois malheureusement que vous avez oublié quelque chose. Lui dit-il avec un petit sourire.

Peut-être n'avait-elle justement pas oublié les ailes du Prince mais toujours était-il que ce dernier était encore en position de force. Même si son entrejambe le faisait atrocement souffrir. Il ne savait quoi faire ensuite. Prendre son envol ou alerter les gardes ? Dans la première option, il prenait le risque qu'elle s'échappe si il n'était pas assez rapide. Et il ne pouvait se permettre de prendre des risques, justement. Dans la seconde option, il était sûr de la maintenir au sol au moins assez de temps pour que des gardes arrivent, sans compter ceux déjà présents de l'autre côté de l'immense porte donnant sur la terrasse. Il décida de choisir la seconde solution et, prenant une inspiration, il appela les gardes.

— A moi la garde !! Le bandit est ici !!!

Cette exclamation eut l'effet escompté puisque très peu de temps après, les portes s'ouvrirent avec force et les deux soldats postés derrières s'avancèrent rapidement sur la terrasse. Quelle ne fût pas leur surprise de découvrir le Prince à califourchon sur une jeune femme. Mais une fois l'étonnement passé, ils pointèrent leur lance dans leur direction tout en appelant d'autres hommes en renfort. Ces derniers arrivèrent peu après et furent tout aussi stupéfaits de voir le jeune garçon sur la voleuse et lui tenant les poignets. Ashling poussa un soupir tout en rougissant quelque peu. Chassez le naturel et il revient au galop comme on dit. Un fois qu'ils furent encerclés, avec une dizaine de lances pointaient sur eux, le Prince réussit à prendre son envol, afin d'éviter que la voleuse ne le prenne comme otage. Il savait très bien qu'elle en était capable et il se demandait comment elle allait réagir. Sans doute trouverait-elle le moyen de s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là Lun 29 Aoû - 14:19

Des gardes, ça ?

    Mais il ne lâchait pas prise ce co* ? Devait-elle lui en remettre une couche ? Tout ce qu'elle voulait à présent, c'était qu'il la lâche, et qu'elle s'en aille. Oh ! Seth reviendrais le tuer dès qu'il l'aurait oublié, rien que pour avoir essayer de l'humilier. Et si ce foutu prince ne l'aidait pas vite fait bien fait, elle le torturerait dès qu'il serait à ce portée. Pourquoi ne pas l'emmener chez les Thelujis et le laisser mourir de froid ?

    " _ Je crois malheureusement que vous avez oublié quelque chose. "

    Quoi donc ? Pendant tout ce temps, elle n'avait pas fait que d’essayer de le manipuler, la jeune fille aussi avait un plan. Ce n'était pas le seul à pouvoir reverser une situation d'un coup ! Elle passa sa langue sur ses lèvres, puis fut dégouté en pensant qu'elle pourrait lécher la salive de cet abruti. Elle tambourinait le sol de ses pieds mais ne détournait pas son regard de vipère du jeune homme. Seth profita de cet instant de vide pour réfléchir au mille et une souffrance qu'elle pourrait lui infligé. D'abord le kidnapping, ensuite demander une rançon à sa sœur la reine, autant qu'il serve une fois pour toute à quelque chose ! Mais le bandit se dit qu'elle lui arracherait aussi les ailes pour les envoyer comme preuve de sa capture.

    " _ A moi la garde !! Le bandit est ici !!! "

    Et seulement après un grand nombre de torture, elle le saignerait comme un porc. Hum ? N'avait-il pas appelé la garde à l'instant ? Ah, c'était donc pour ça que deux soldats les fixaient étrangement ? Autant profiter de ça tout à l'heure. Ils pointèrent leurs lances sur la jeune femme qui ne bougea pas et garda une attitude calme. Le prince soupira avant de rougir. Seth essaya de faire monter des larmes, même si elle n'était pas très doué pour cela. Étrangement, le garçon n'avait pas remarqué son petit manège et il s'envola bientôt. Elle le regarda avec une haine non dissimulée.
    Seth se lança prendre par un couple de garde qui l'attira dans un couloir. Intérieurement, elle se fendait la poire : pourquoi tout les autres partaient devant eux ? Mauvais plans. Quelqu'un la poussa, et elle lui cracha au visage avec un air dédaigneux.

    " _ C'est comme ça que vous traitez les femmes ? "

    Il ne lui restait plus qu'à patienter le temps qu'ils s’éloignent un peu de ceux qui la tenaient. Vraiment, elle n'appelait pas ça des gardes ! Elle se contenta de murmurer une phrase que seul son voisin entendit. Il s'arrêta, obligeant l'autre à faire de même. Seth le fixa avec un visage vide d'expression, puis elle refit le même coup qu'au prince : un coup de jambe mal placé... Il en perdit sa lance, même si l'autre garde cria quelque chose d'incompréhensible et serra le bras de la jeune fille, qui lui envoya un autre coup de pied avant de ramasser une lance et de partir en courant dans la direction opposés à la leur. Sans se retourner elle annonça :

    " _ Vous êtes vraiment trop nuls ! "

    Le bruit de pas que produisait sa course devait résonner dans toute l'enceinte du château. Ce qu'elle cherchait ? Une fenêtre ouverte. La fois ou elle avait été face au vide, elle avait vu ce qu'il y avait à voir : un lac. L'au amortirait sa chute, même si elle prenait le risque de se faire mal ou de se tuer si elle tombait au mauvais endroit.
    Elle finit par trouver ce qu'elle désirait, sans surveillance, évidement. Enfin si, une jeune noble, qu'elle poussa sans se préoccuper d'elle car elle entendait déjà les jurons des gardes. Seth observa le sol et y vu l'eau clair qui lui sauverait la vie, la jeune fille grimpa sur le rebord de la fenêtre. Elle fit dos au vide et lorsque les gardes arrivèrent à porter de vue elle dit :

    " _ Ravie de vous avoir connu ! "


Puis elle se laissa tomber dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Fais comme si je n'étais pas là

Revenir en haut Aller en bas

Fais comme si je n'étais pas là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D» Fais comme chez toi...» {FLASHBACK}Methi'&Dani ❧ "Tu sais quoi, t'a fais comme dans l'histoire. Peter Pan a voulu rester un enfant et il s'est barré. Ben toi aussi."» (iris) fais comme si je quittais la terre, j'ai trouvé mon étoile.» Julian ▬ J'fais comme j'l'e sens. ceux qui m'aiment comprendront pourquoi je le fais justement parce que ils m'aiment.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
It May Rain  :: Les Territoires :: Peuple Misuto :: Palais Royal :: La Terrasse-