Partagez|

Toute ta personne réchauffe mon âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Toute ta personne réchauffe mon âme Ven 21 Oct - 20:20









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
I. comme un sortillège
    Le matin est plus froid que prévu. L'automne s'annonçait rude, on se serait presque cru en hiver. Sans doute que l'ombre fournit par les arbres de la forêt Shinrin y était pour quelque chose : ils retenaient l'humidité et empêchaient les rayons du soleil d'éclairer les habitants de ce peuple. Shiranui avait l'habitude du froid, cela était inscrit dans ses origines, son sang, alors il se contentait d'enfuir son visage dans son écharpe et de contempler les quelques curieux qui slalomait entre les étales du marchés en espérant trouver quelque chose d'intéressant. Le jeune homme vendait de tout, il faut dire qu'il achetais la plupart du temps des objets intéressants à revendre, une sorte de troc en somme. Si bien que son stock intriguait les quelques potentiels acheteurs qui se demandait d'ou venait ceci ou cela. Le marchant avait voyagé assez souvent et un peu partout. Sauf chez les Oshans, il n'avait jamais trouvé une sirène qui accepterais de l'emmener au fond des océans.
    C'est ainsi que passa le début de la matinée : calme et sans grande surprise. Le froid démotivait la majorité des personnes intéressées auparavant à ce marché, mais cela ne surprenait personne. Les marchands de cette saison ne voyageaient pas, à croire que les marchands itinérants devenaient une espèce en voie d'extinction. Quelqu'un lui avait même confier que les gens regardaient d'abord si le marchand était accompagné d'un animal shinrin et non les objets que proposait cet homme. Shiranui se souvenait avoir rit au nez de ce petit racontar : les shinrins ne devaient pas être comme cela, aucunes guerres n'avait eue lieu chez eux ou par leur faute jusqu'à présent. Mais en voyant les gens le détailler puis reprendre leur route, il doutait...
    Et puis vint midi. Le marchand rangea ses affaires, il comptait repartir le lendemain matin, si tout se passais bien et que rien ne le retenait. Mais en attendant, le jeune homme allait rester manger dans une taverne située en plein coeur de la place marchande ; le lieu de rendez-vous de tout les marchands qui ne savaient pas cuisiner ou qui voulais changer des ordinaires casse-croute. Dans son cas, ce n'était ni l'un, ni l'autre, disons que la cuisinière le logeait actuellement - c'était une connaissance d'une connaissance - et qu'il lui semblait déplacé de ne pas gouter à sa cuisine au moins une fois, même si c'était la dernière.
    Mais la jolie blonde qui se tenait en face de lui n'était pas cette fameuse demoiselle mais une inconnue. Il s'était juste frayé un passage jusqu'à une table et elle avait rappliqué illico presto. Le marchand en avait déduit que c'était une serveuse, mais elle ne semblais pas vraiment être venue pour lui. Non, juste pour observer toute la clientèle, comme il avait l'habitude de faire. Alors il n'osa pas vraiment lui parler, de peur de paraitre grossier et de lui demander quelque chose alors que ce n'était pas son rôle. Il se contenta de se racler la gorge et de l'examiner : elle devait être à peine plus grande que lui, de quelques centimètres - eh oui, Shiranui n'était pas très grand... - mais devait avoir le même âge. La jeune fille possédait de grand et lisse cheveux bond clair ainsi que des magnifiques yeux bleu azur entouré de sourcils fin et à la fois envoutant.
    Shiranui prit une chaise et s'assit, le regard toujours posé sur la jeun femme, se fichant de passer pour un pervers, car toute sa personne était un sortilège qui voulait l'envouter. Et il semblait marcher. La demoiselle devait avoir une tonne de courtisans à ses pieds, sans doute son coeur était-il déjà pris. Il finit par sortir de cette brume d'illusion chaleureuse et remplit de joie, mais trop idéal pour être vraie. Elle lui faisait penser à quelqu'un, sans même savoir qui. Sans doute les vagues souvenirs de sa mère heureuse, ou bien cette fille qui lui avait parlé avec ce même grand sourire qui dissimulait d'autres sentiments ? Va savoir.
    Il croisa son regard à un moment ou il ne pensait même plus à elle, ou le charme s'était "rompue". Et il piqua une tête dans ce lac sans fond qu'était ses yeux. Il ouvrit la bouche, mais aucun mot ne sortit... Il se contenta de la refermer et de lui adresser un sourire poli. Il joua avec une petite serviette et soupira. Il aimait bien regarder et détailler les gens, certes, mais une fois que l'inverse se produisait, cela le mettait mal à l'aise. Et surtout, elle paraisse douce mais courageuse, un mélange sucré salé qu'il avait l'habitude d'éviter, une personne typique lunatique.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://it-may-rain.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Mar 1 Nov - 16:18









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
    Un froid anormal pour un début d'automne s’abattait ce jour-là sur le peuple Shinrin. La clientèle se faisait rare...chez les autres marchants. Rien qu’en automne, Lucy prenait déjà un malin plaisir à regarder les rares passants greloter, s'arrêter devant la taverne, et entrer pour y trouver un bon chocolat chaud. Sa chouette, Lumy, avait l'air de s'amuser autant que sa propriétaire. Dès qu'un client entrait, elle se posait sur le perchoir à côté de la porte, le dévisageait avec ses yeux tout ronds et malicieux, et chuintait fortement, comme si elle critiquait le nouveau venu. Ce jour-là n'était pas un jour ordinaire. C'était le premier jour que la jeune blonde gérait la taverne, auparavant dirigée par une charmante bonne femme. Malheureusement pour elle, elle n'avait pas eu le temps de faire sa liste de boissons et de menus qu'elle vendait. Peu importe, aujourd'hui c'est buffet à volonté. Ça attirera la clientèle... Lucy avait passé sa matinée à astiquer le sol, les vitres, les chopes, tout le secteur, le moindre petit grain de poussière disparaissait sur le champ, pour qu’il soit parfait pour les clients, ce qui n’était pas le cas auparavant. La taverne brillait de mille feux. Lucy contempla le résultat et s’essuya le front. Elle allait pouvoir inaugurer le nouveau départ de ce restaurant. Elle monta les escaliers à une vitesse fulgurante, se doucha, et opta pour une belle robe noire arrivant jusqu’aux genoux. Elle déambula les marches, et mit l’écriteau devant la porte qui indiquait : « Open ». Elle appela sa chouette qui se posa sur une étagère, puis attendit qu’un client se pointe. La sonnette tinta. Un flot de marchants déambula dans la taverne, et le tumulte des conversations commenca. Pour passer le temps, elle avait précisé à tout les clients présents qu’aujourd’hui, c’était buffet à volonté, ils la gratifiaient à chaque fois d’un immense sourire, laissant deviner qu’ils allaient bien en profiter. La sonnette tinta à nouveau. Lucy se précipita derrière le comptoir pour étudier sa proie et la dévisager avec finesse...La vieille porte en chêne laissa entrer un jeune homme, qui secoua ses cheveux ébouriffés avec une grâce infinie. Il était sublime. Mince, assez grand, à peu près la même taille que Lucy, aux cheveux bruns ayant des reflets rosés. La chouette ne hua pas, comme si elle avait ressenti les pensées de Lucy -ce qui était d'ailleurs, sans nul doute le cas-. Elle se contenta de l'observer avec attention et discrétion pour que ce jeune homme ne s'en aperçoive pas. Il s'installa rapidement à une table et la jeune femme fonça…avant de s’arrêter net devant sa table et d’avoir le feu aux joues. Elle ne comprenait ce qui lui arrivait, cela faisait des lustres qu’elle n’avait pas ressenti ces frissons, cette sensation si intense et agréable. Elle se tourna vivement et pria pour ne pas qu’il aperçoive sa présence, soupira un coup, et se retourna vers lui, un grand sourire aux lèvres. Loupé, il la regardait avec un drôle d’air. Un rougis encore un coup, se jura intérieurement et bafouilla :

    - Bien le b-bonjour, monsieur. N’hésitez pas à vous s-servir, aujourd’hui c’est buffet à v-volonté.

    Elle se plongea dans ses iris, et rougis une nouvelle fois, telle une tomate.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Mer 9 Nov - 17:14









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
II. une rencontre
    Elle sourit, cette charmante demoiselle. A lui ? Il avait peur de se retourner et passer pour ce genre de personne qui ne comprennent rien. Elle ne comprenait ce qui lui arrivait, cela faisait des lustres qu’elle n’avait pas ressenti ces, alors il ne bougea pas. La jeune fille passa d'un teint porcelaine à un jolie teinte rosée. Elle était ravissante, il la compara à une poupée, et cella la représentait bien.

    - Bien le b-bonjour, monsieur. N’hésitez pas à vous s-servir, aujourd’hui c’est buffet à v-volonté.

    Elle vira au rouge. C'était lui qui la mettait mal à l'aise ? Et seulement lui ? Il ne put retenir un sourire bienveillant et doux parce que cela lui faisait plaisir, encore plus que si ça avait été une fille "ordinaire". Shiranui ne détourna pas le regard, depuis quand n'avait-il pas prêté attention à quelqu'un pour une autre manière qu'une rencontre brutale ou bien une personne qui ne lui parlais pas pour acheter quelque chose ? Même si elle, ne souhait que faire de la publicité pour la taverne.
    Elle devait avoir le même âge que lui. Du moins, c'est ce qu'affirmait son visage. Peut être venait-elle de se lancer dans le monde adulte, un peu comme lui il y a trois ans en quittant son peuple natal. Le marchand tripotait toujours sa serviette : avoir quelque chose dans les mains l'apaisait, sans vraiment savoir pourquoi. Il pianota sur la table avec les doigts de sa mains libre et baissa le regard. IL aurait voulut répondre à cette simple proposition, mais il ne dit rien, comme si quelque chose l'en empêchait.
    Il soupira mais ne se leva pas pour autant. D'ailleurs, pourquoi son amie ne l'avait-elle pas prévenue ? Une surprise venant de sa chef ? Il reposa la serviette et cala son menton sur sa main. Qu'allait-il faire alors ? Manger - sans pour autant accomplir son objectif premier - et repartir ? Shiranui ferma les yeux quelques instants, histoire de mettre un peu d'ordre dans son esprit. Quand il les rouvrit, la belle demoiselle était encore là. Il chercha quelque chose à lui dire mais ne trouva pas ; son esprit semblais se vider dès qu'il en avait besoin, et cela commençait à l'agacer ! Il ne bougea plus pendants quelques secondes, sans cesser d'observer la "sorcière".


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://it-may-rain.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Sam 12 Nov - 0:02









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
II. une rencontre
    Lucy se jurait de savoir rougir aussi facilement. Il était vrai que cela faisait des siècles qu'elle ne s’était pas sentie dans cette position gênante. D'habitude, c'était toujours elle qui menait la danse, déjà toute petite, avec son père, et surtout avec Natsu, son frère par alliance. Elle détourna rapidement ses yeux des siens, et se retourna, sous prétexte de chercher un autre client…sauf qu’il n’y en avait pas. En effet, la taverne était bondée à présent, il faisait une chaleur étouffante (ou bien était-ce elle ?), plus aucune place était libre. Elle adressa un regard à sa chouette, qui lui rendit un clin-d ‘œil en guise d’encouragement, puis vint se poser sur l’épaule de sa maîtresse. Lucy put se concentrer de nouveau sur le beau client, pour ainsi remarquer un sourire illuminer son visage. Elle ne put s’empêcher de lui rendre et, heureusement pour elle, la présence de la chouette la rassura, comme un soutien moral. Elle ressentit la curieuse hystérie de l’animal et se détendit pour analyser celui qui l’envoutait. Il avait tout d’un marchant, il n’y avait que les marchands pour sortir à une taverne en ce temps et cette époque de l’année. Le jeune homme avait l’air préoccupé…et en même temps, on n’avait pas l’impression qu’il était venu ici pour savourer les plats offerts par la maison. C’était incroyable comme il était fascinant et très attirant ! Était-ce son physique ? Ou simplement son expression ? Elle n’en savait rien pour le moment, mais elle ne cessait de le fixer, comme pour en tirer un maximum d’informations et de renseignements. Il était peut-être, après tout, venu voir l’ancienne directrice du restaurant. Pour une raison inconnue encore, Lucy se sentit confus et désolée pour lui. Rapidement, la fille aux cheveux d’or remarqua que l’inconnu fripait depuis un moment sa pauvre serviette, signe évident d’un stress quelconque. Était-il aussi mal à l’aise qu’elle ? Ou bien souhaitait-il qu’elle parte ? Elle hésita un instant, le voyant s’avachir sur sa main, puis fermer les yeux un moment. Ne se voyant pas lui tourner le dos après autant de temps dans le silence, et entendant le hululement mental de sa bête, elle tenta :

    - Vous êtes un marchand, n’est-ce-pas ? Puis-je m’assoir un moment ou bien…je vous dérange ?


    C’était sans doute un peu direct. Mais, comme un étrange pressentiment, elle savait qu’il allait le nier, et lui répondre .Elle voulait vraiment en savoir plus sur lui, il n’était pas normal d’être attiré autant pour une personne. Elle mesura sa chance de l’avoir rencontrer, et s’y accrocha fermement. Elle s’assit donc sans avoir son accord, laissa sa chouette s’envoler vers le comptoir pour regarder la scène, puis plongea ses yeux bleus dans ceux du jeune garçon, pour s’y noyer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Mer 30 Nov - 16:11









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
III. Enchanté mademoiselle
    Le tourbillon de pensées qui dansait dans son esprit noyait celle qui aurait pu se révéler importante. Il soupira, lassé de lui-même. D'habitude il n'avait aucun soucis de communication, c'est d'ailleurs ce qui faisait de lui - sans se vanter - un bon marchand. Il n'avait jamais été aussi bien et à la fois aussi nerveux, même lorsque le jeune homme attendait quelque chose avec impatience. Il se maudit intérieurement, sans vraiment savoir pourquoi d'ailleurs. Shiranui essaya de reprendre son calme, et décida qu'ensuite, il ira lui parler. Peu importe de quoi ils parleraient, une parole suffirait à calmer... A calmer quoi ? Son cœur ? Il serra les poings, lâchant sa serviette. Comment pouvait-il penser ça sans en être sûr ? Et si c'était juste une attirance ? Pourtant, le marchand n'avait jamais été ce genre d'homme.

    - Vous êtes un marchand, n’est-ce-pas ? Puis-je m’assoir un moment ou bien…je vous dérange ?

    Shiranui frissonna. Était-ce bien la jeune demoiselle qui l'avait abordé ? Ou juste une illusion ? Elle s’assit à ses côtés et le frisson reprit, plus intense cette fois. Ce n'était pas un sentiment désagréable. Le jeune homme savait qu'il ne rougissait pas, il n'avait savais pas montré ses sentiments physiquement, il savait esquissé un sourire serein ou heureux, sans plus. Mais son cœur le trahissait, il espéra que la jolie blonde n'entende pas sa course effrénée. Le marchand se rassura en pensant que c'était impossible et pendant ce temps, la jeune fille au prénom inconnu plongea ses yeux d'un intense bleus dans les siens..

    - Non. Cela ne me dérange pas.

    Le calme était revenu, car il s’efforçait de contrôler ce stupide organe qui lui servait de cœur. Mais à cause de cela, il ne souriait plus. Il relâcha la pression contenue en lui, tant pis, le jeune homme ne voulait pas lui lui laisser croire que cela l'embêtait, puisque, au contraire, cela le rendait heureux. Mais pourquoi ? Parce qu'elle s’intéressait à lui ? Ou l'inverse ? Le marchand ne céda pas, et garda les yeux dans ceux de l'inconnue. Il sourit, ce même sourire serein dont il avait l'habitude, mais il lui semblait plus vrai aujourd'hui que les autres jours ou il l'avait affiché, parce qu'aujourd'hui était un autre jour que celui d'hier.

    - Enchanté Mademoiselle ... ? dit-il en espérant obtenir son nom.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://it-may-rain.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Mer 4 Jan - 21:07









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
III. Enchanté mademoiselle
    - Enchanté Mademoiselle ... ?
    - Eoko. Mais je préfère qu'on m'appelle Lucy. Et vous quel est vot...

    Elle fut soudainement interrompu par un brouhaha provenant des cuisines. Elle s’aperçut rapidement que sa chouette avait quitté son épaule depuis un bon moment, mais malheureusement elle ne s'en était pas rendue compte à cause de sa concentration sur le garçon. Elle n'entendait plus Lumy dans ses pensées, et cela commençait à gravement l'inquiéter.

    - Excusez-moi deux secondes je reviens...dit-elle à l'homme en lui jetant un regard peureux.

    Elle se précipita vers les cuisines en bousculant quelques clients au passage, qui râlèrent sans parler dans leurs barbes. A l'entrée, les nouveaux clients la regardaient interloqués, puis leur visage s'illuminait lorsqu'ils entendaient le chahut dans "l'arrière-boutique". Arrivée à la porte de la cuisine, elle vit sa chouette se débattre d'un homme assez petit et maigrichon, qui tentait de piquer de la nourriture. Lumy hua de ravissement, puis planta profondément son bec dans le crâne de l'homme. Celui-ci s'enfuit en courant, et la chouette hua de plaisir en guise de clin-d’œil. La fille aux cheveux d'or repartie à toute vitesse avec son compagnon, en espérant que ce jeune homme ne soit pas parti...ouf. Il n'avait pas bougé. Elle lui adressa un sourire resplendissant et se remit sur sa chaise, comme si rien ne s'était passé. Elle reprit :

    - Je vous présente Lumy, mon compagnon de voyage, dit-elle en désignant l'animal.

    Lumy ouvrant ses grands iris dorés et fixa son voisin de devant. Lorsqu'elle arrêta de scanner l'homme au scanner à rayon X, la pression retomba, et la chouette ferma les yeux, comme si elle souriait. Lucy se retourna vers cet homme terriblement envoutant, et continua :

    - Où en étions-nous...Ah oui, je vous demandais votre nom, à votre tour !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Mar 24 Jan - 9:42









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
IV. Discussion

    "Eoko. Mais je préfère qu'on m'appelle Lucy. Et vous quel est vot..."

    Sa voix est douce, fraiche. Oui, cette demoiselle l'ensorcelle. Elle est comme une brise de vent de printemps, elle vous tourne autour, et sans sans rendre compte, vous apaise. Mais l'effet s'estompe. Quelque chose attire l’attention de Lucy. C'est un beau nom, Lucy.
    Un brouhaha provenant des cuisines, voilà ce qui la gêne. Elle ne regarde plus Shiranui, comme elle le faisait quelque minute auparavant. Celui-ci, ne l'a pas quitté des yeux. Sa peau lui semble trop lisse, trop belle. Et il sent faible devant un tel sentiment q'il vient à peine de comprendre, mais qu'il ne peut pas s'autoriser.
    Mais, elle finit par croiser son regard de nouveau. Ce qu'il lit dans ses beau yeux, ressemble à de la peur. Oui, mais de quoi ?

    "Excusez-moi deux secondes je reviens..."

    Elle se lève avec fracas. Quelque chose l'inquiète. Mais Shiranui ne bouge toujours pas, ne la retient pas non plus. Parce que cela est inutile sans doute. Elle a dit qu'elle reviendrais, alors elle reviendra. Il la suit des yeux, l'enrobe de son regard perçant et soupire. Il a l'impression de ne faire que cela ces temps-ci, mais ce n'est pas grave.
    Le temps s'écoule. Le jeune homme relève la tête et regarde les habitants entrer et sortir, comme s'ils dansaient, c'est assez beau. Oui, c'est une forme d'art.
    Il aperçoit de nouveau sa chevelure blonde pastelle, aussi belle qu'elle ne peut l'être. Une chouette l'accompagne. Est-ce ça qu'elle est allé chercher ? La demoiselle lui adressa un sourire éblouissant qu'il n'eut pas le temps de lui rendre, ou pas l'envie, car il était trop beau pour pouvoir rivaliser. Elle se rassit, avec ce même sourire sur ses douces lèvres, puis désigna l'animal perché sur ses épaules et dit :

    "Je vous présente Lumy, mon compagnon de voyage"

    Shiranui avait oublié que les Shinrins avaient une sorte "d'animal protecteur". Lui ne pouvait pas comprendre. Il n'était qu'un simple marchand, et acheter un animal n'était pas encore dans ses moyens. Parce qu'il lui faudra du temps, de la patience et de l'amour. Les yeux perçant de la chouette le sortit de ses pensées. Le marchand ne dit rien, et prit le temps de l'observer, elle avait quelque chose d'humain, comme si elle comprenait ce qui était entrain de se passer. Il eut envie de lui sourire, mais se retint.

    "Où en étions-nous...Ah oui, je vous demandais votre nom, à votre tour !"

    Le jeune homme chercha le regard de Lucy. Cela le rassurait en quelque sorte, de pouvoir lire les sentiments des personnes dans leurs yeux, mais là c'était différent... Quoi ? Oui quoi ? Qu'est-ce qui l'attirait tant que ça ? Il lui sourit, mais ne baissa pas les yeux.

    "Je vois, vous êtes une "véritable" Shinrin alors. Je m'appelle Shiranui."

    Il posa son menton dans le creux de sa main et l'observa à son tour, même s'il sentait le regard posé de son animal. Son sourire ne s'effaça pas, ses yeux pétillait d'une malice encore jamais ressentit chez l'homme. Il se sentit obligé d'ajouter :

    "Moi, je viens du territoire Theluji. "



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://it-may-rain.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Jeu 9 Fév - 10:04









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
IV. Discussion

    "Je vois, vous êtes une "véritable" Shinrin alors. Je m'appelle Shiranui."

    "Moi, je viens du territoire Theluji. "


    Il posa son fin menton délicatement sur sa paume, et la regardait avec attention, sans cesser de sourire. Lucy allait craquer. Il était tellement charmant, tellement attentionné, alors qu'elle ne le connaissait que depuis quelques minutes ! Elle jeta un regard à Lumy qui hulula de plaisir en s'envolant sur son perchoir pour observer la scène plus loin. A son tour, Lucy posa sa petite tête sur le creux de sa main et plongea ses yeux dans les siens. Cela l'apaisait, elle était tellement bien !


    "C'est un superbe prénom, je trouve. Shiranui..." répondit-elle dans un soupir rêveur.

    Le plaisir lui montait à la tête. Ce Shiranui lui plaisait vraiment, c'était la première fois qu'elle ressentait ce chamboulement à chaque mot prononcés par le jeune homme. Elle rêvait de nuages en coton, où elle se promenait avec lui, main dans la main, où les anges se poussaient pour les regarder et les laisser passer... Lucy se retourna vivement, et sourit à sa chouette, qui lui diffusait ces images dans le crâne. L'animal lui fit un clin-d ’œil, puis la blonde revint au garçon si charmant. Elle entendit le mot "Theluji" et répondit impatiemment :

    "Oooh, je connais bien les Theluji, beaucoup viennent dans cette auberge pour boire et encore boire. Mais pourtant...vous n'avez pas l'air d'être comme eux. Vous êtes différents..." dit-elle en lui adressant un regard malicieux.

    Elle le laissa cogiter sur ses paroles, baissa les yeux et demanda intérieurement à sa chouette ce qu'elle en pensait. La chouette semblait aussi enthousiaste que la jeune fille, très consentante. Elle releva les yeux en un sourire et proposa :

    « Voulez-vous quelque chose à manger ? Ou à boire, puisque vous êtes un Theluji ? » demanda-t-elle en riant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Ven 10 Fév - 21:15









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
V. Discussion bis

    Elle l'imita et prit la même position que lui : main soutenant sa petite tête blonde angélique. Elle le fixait calmement et Shiranui se demanda ou tout cela allait le mener. Mais pour le moment, cette petite flamme le réchauffait petit à petit et il voulait continuer à la faire bruler pour toujours la ressentir, là, au creux de sa poitrine.

    " C'est un superbe prénom, je trouve. Shiranui..."

    De sa bouche, oui, il finit par le trouver merveilleux, ce nom qu'il portait depuis tant d'année déjà, mais jamais au grand jamais, on ne l'avait prononcé de cette manière. Son sourire s'élargit mais il ne détacha pas pour autant son regard de celui de la demoiselle. Sa voix lui semblais être un chant au consonance féérique, qui le guiderait jusqu'à une destination inconnue mais pleine de promesse. Lucy se retourna quelque instant, rompant un instant d'extase qu'avait ressentit le jeune homme en l'entendant parler. Il frissonna, si elle pouvait lui faire ressentir cela en une seule phrase, celait dépassait l'attirance pure non ?

    " Oooh, je connais bien les Theluji, beaucoup viennent dans cette auberge pour boire et encore boire. Mais pourtant...vous n'avez pas l'air d'être comme eux. Vous êtes différents... "

    Elle ajouta à ses mots, pour mieux les souligner sans doute, un regard malicieux dont il s'enivra. Mais il se demanda en quoi il était différent. Parce qu'il était un marchand ? De toute manière, Shiranui n'avait jamais bu une seule gorgée d'alcool, il était de ceux qui vouait une haine sans égale à ceux qui se laissait ronger par l'ivresse. Malgré tout, les Thelujis goutait toujours à tout lors de lors voyages, une sorte de coutume qu'il ne respectait plus, voir pas. Elle finit par sortir le jeune homme de ses pensées en ajoutant d'un rire cristallin :

    Voulez-vous quelque chose à manger ? Ou à boire, puisque vous êtes un Theluji ?

    Oh, tout ça n'était qu'un tremplin pour mieux rebondir ? Il lui sourit mais ne rit pas. Tout cela lui semblais irréel, un beau rêve qui finirait par s'évanouir comme la brume naissante. Demain, tout ce serait envolé, sans aucun doute. Il inspira et réfléchit quelque instant à cette questions si simple qui laissait pourtant le jeune marchand en plein doute.

    " Je ne bois pas. "

    Le jeune homme parlait évidement de l’alcool et non d'autre boisson. Il observa les traits fins de la belle blonde, essayant d'y lire une quelconque réflexion, ou bien même réaction. Mais il finit par se noyer dans ce sentiment si pur qu'il commençait à en être oppresser. La tension se relâcha quelque instant et il rit doucement.

    " Un homme ne se fait pas inviter par une belle jeune femme. "

    Shiranui eut envie de lui prendre une mèche de cheveux et de la tenir au creux de ses mains, afin de mieux la protéger, en somme. Oui, ce sentiment qui émanait de lui était plus que de l'attirance : c'était devenu un amour récent, malgré le fait que le jeune homme ne savait rien du passé et de la vie actuelle de Lucy. N'était-ce pas égoïste de vouloir lui imposer son amour ainsi ? Il finit par se convaincre qu'il le ferait s'ils gardaient contact, s'il apprenait à mieux la connaitre. Et si elle en avait envie. Ce sentiment qui faisait battre ce cœur à toute vitesse, qui le faisait se sentir si bien en sa compagnie, était si nouveau qu’il ne savait plus sur quel pied danser.

    " C'est moi qui vous invite, cela vous tente ? "



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://it-may-rain.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Dim 12 Fév - 11:35









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
VI. Intimité
    "Je ne bois pas."


    Ouf. Lucy en était bien contente. Elle avait déjà vécu assez de problèmes avec l’alcool, notamment avec ses parents, il manquerait plus que cet homme si charmant soit un alcoolique ! Il avait dit ça sérieusement, et cela la rassura complètement. Il ajouta avec un rire qui fit fondre la jeune blonde :


    " Un homme ne se fait pas inviter par une belle jeune femme. "


    Lucy échappa de justesse au malaise. Etait-ce une invitation ? Un rendez-vous ? Elle ne put s’empêcher d’échapper un sourire resplendissant, même si se faire inviter dans sa propre taverne semblait étrange. Néanmoins, cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Il avait dit belle. Elle ne put retenir son extase. Elle soupira de bonheur mais se retint de lui sauter dessus pour l’embrasser à pleine bouche. Le désir montait, la jeune femme le sentait. Elle était définitivement amoureuse de ce garçon, et ce sentiment , Lucy ne pourra le retenir indéfiniment, il explosera très rapidement. Il ajouta :


    " C'est moi qui vous invite, cela vous tente ? "


    Un peu que cela la tentait. Lucy eut une idée fabuleuse pour mettre du piment à tout cela. Elle répondit impatiemment à Shiranui :

    "Avec grand plaisir, mais laissez-moi vous aider, on va rendre le tout un peu plus intime…"

    Elle continua son petit jeu en criant haut et fort dans l’auberge :

    "Écoutez-moi tous ! La taverne ferme, elle rouvrira demain, merci de bien vouloir quitter les lieux, le buffet à volonté est terminé !"

    Les chaises grincèrent, un brouhaha monstrueux s’éleva de la foule rassasiée. En une fraction de seconde, la taverne était vide, comme si un ouragan était passé par là. La chouette hulula et s’envola dans la chambre du fond, pour laisser les deux tourtereaux enfin seuls. Lucy se rassit, adressa un petit clin-d ’œil coquin à Shiranui et attendit sa réaction. Enfin seuls. Ils allaient pouvoir s’amuser…





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Mar 14 Fév - 14:12









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
VI. Face à elle
    La réponse ne tarda point à fuser. La jeune demoiselle qu'était Lucy semblait impatiente, comme si cela était son premier rendez-vous. Shiranui faillit en rire : cela était aussi mignon qu'amusant. Les yeux de la jeune femme pétillait, il faillit se demander encore une fois si tout cela lui était dû ou non.

    "Avec grand plaisir, mais laissez-moi vous aider, on va rendre le tout un peu plus intime…"

    Son cœur faillit louper une marche. Il fronça encore une fois les sourcils tout en admirant la jeune personne qui se tenait en face de lui. Elle ne perdait pas de temps ! A peine avait-il parlé de l'inviter que voilà qu'elle y mettait son grain de sel. Il l'observa faire, mais bloqua sur ses mains pâles qu'il aurait aimé pouvoir effleuré ainsi que ses lèvres pulpeuse et provocante. Elle, s'en fichait de ses pensées et cria à travers la foule.

    "Écoutez-moi tous ! La taverne ferme, elle rouvrira demain, merci de bien vouloir quitter les lieux, le buffet à volonté est terminé !"

    Ils eut quelques plaintes ou regards en coins les visant. Même s'il en avait l'habitude, l'ancien Theluji n'aimait pas cela et le rire qu'il faillit lâcher se coinça au travers de sa gorge. Il ferma les yeux quelques instants, sa tête toujours posé sur sa main. Il cherchait son souffle. Il cherchait à se calmer de nouveau, sans savoir ce qui l'avait fait perdre ses moyens : les médisances de la foules ou elle ? Quand il rouvrit les yeux, dans ses prunelles verte se lisait de l'assurance nouvelle. Il sourit à Lucy. Puis demanda :

    "Ah, comment allons-nous faire pour commander ? Je veux dire, il y aura toujours quelqu'un ici."

    Cette fois-ci, il laissa son rire glisser et résonner dans la salle. Il pencha la tête en arrière pour rire encore et encore. Les actions de la jeune fille ne lui semblais pas très coordonnée et il aimait cela. Quand il se pencha de nouveau vers la table, il attrapa une de ses longues mèches blondes cendrées avec une de ses mains et il la baisa. Son regard partit ensuite en direction de celle qu'il aimait désormais pour observer sa réaction, et y desseller un quelconque sentiment, comme celui qu'il ressentait à présent. Il finit même par la tutoyer dans un sourire à faire tomber la première venue :

    "Tu as de long cheveux dorés Lucy. Et ils sont très beau."





_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://it-may-rain.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Lun 5 Mar - 15:17









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
VI. Face à lui
    "Ah, comment allons-nous faire pour commander ? Je veux dire, il y aura toujours quelqu'un ici."

    Son rire cristallin enveloppa tout le brouhaha de la foule au dehors. Comme c'était beau, il résonnait partout, dans toutes les ouvertures, partout, il était là, devant lui, l'homme qui la faisait vibrer avec ses rigolades si agréables. A son tour, Lucy rit, le même rire que son compagnon, s'assit en face de lui et ajouta un d'un air malicieux :


[list]"Ne vous inquiétez pas pour ça, Lumy sait aussi bien cuisiner que moi, j'ai tout prévu !"[list]

[list]Elle lui offrit son plus beau sourire, celui-ci ne s'était pas montré depuis un bon bout de temps. C'était lui, elle le savait, celui dont elle avait toujours rêvé. Un garçon charmant, intelligent et qui l'aimait réciproquement. Elle n'était pas exactement convaincue du dernier critère mais elle voulait absolument s'y tenir, c'était le plus important, l'amour. Sa main fine et douce saisie délicatement une de ses belles mèches blondes, pour ainsi provoquer l'éveil de tout ses sens. Les frissons l'envahissaient.

    "Tu as de long cheveux dorés Lucy. Et ils sont très beau."


    Elle ne put s'empêcher de devenir écarlate. Il l'avait tutoyer, et baiser cette même mèche. N'était-ce pas une preuve de séduction ? Elle ouvrit la bouche, la referma aussi tôt. Le désir lui montait à la tête, Lucy avait l'impression d'avoir été enfermée dans un four. Elle hésita un instant, Shiranui lui provoquait des tournis vertigineux, une sentation qu'elle n'avait jamais ressentit auparavant. Elle leva sa main, et posa doucement son index sur la bouche garçon. Elle continua son petit jeu, en lui fermant un à un ses yeux, puis vint déposer sa paume sur la joue droite du prince. Elle s'approcha, le plus lentement possible, laissant ses émotions parcourir son corps. Son cœur battait à chaque dixième de seconde. Enfin, en sentant le souffle du garçon sur sa peau, elle déposa l'ultime baiser sur ses lèvres, et elle voulut le prolonger jusque l'éternité.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Lun 5 Mar - 16:36

Lucy Eoko a écrit:








TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
VII. Prononce mon nom avec amour
    Lucy rougit, et Shiranui trouva cette attitude adorable, elle devenait de plus en plus belle à ses yeux au fur et à mesure qu'il découvrait toutes ses attitudes. Sa bouche s'entrouvrit, mais les mots ne semblèrent pas en sortirent si bien qu'elle la referma aussitôt. Le jeune homme les fixaient avec envie, ces lèvres qui paressaient si douces. Il se mordit la joue et inspira une goulée d'air. Qu'est-ce qui pouvait autant lui faire si mal au cœur ? Ce n'était pas douloureux, c'était... Incomparable.
    La demoiselle leva une main, il se demanda ce qu'elle s'apprêtait à faire, mais eut aussitôt la réponse : elle posa son index sur sa bouche. Le marchand sourit, ne sachant comment réagir autrement, et surtout, ces frissons qu'il ressentait lui intimait de rien dire et de la laisser faire.
    La jeune fille ne s'arrêta effectivement pas là, elle lui ferma les yeux lentement, ce qui fit battre de plus en plus vite le cœur de notre jeune homme et il sentit une forme de désir éclore en lui, le réchauffant de l'intérieur. A présent, il avait envie de l'enlacer et de la sentir sienne - et jamais il n'avait ressentit une forme d'amour aussi fort pour quelqu'un auparavant, et eux deux, ne se connaissaient qu'à peine. Il sentit le contact doux de sa paume sur sa joue, et il en frémit de nouveau. Il sentit son visage se rapprocher peu à peu du sien, et eut envie de rouvrir les yeux, juste pour voir à nouveau son visage porcelaine. Mais il en eut pas le temps, car elle effleura ses lèvres. Alors il entoura ses hanches de ses mains tout en répondant à son baiser avidement.

    " Dis-moi que tu m'aimes... "

    Il lui déposa un baiser sur le front et revint à sa position. Il espérait à ce moment ne pas s'être trompée sur son compte, qu'elle ne jouait pas avec lui. Leurs yeux était face à face, si bien que ni lui ni elle ne pouvait éviter le regard de l'autre. Shiranui se noyait ainsi dans ses deux yeux bleu avec ivresse. Son cœur battait à souhait. Il resserra son emprise : elle lui paraissait si mince qu'il en eut peur de la casser, comme une poupée, mais peu importe, cela renforçait ce sentiment de sécurité qu'il ressentait à présent. Ses doigts passèrent dans son dos et il lui caressa la creux du dos avant de joindre ses mains. Et puis, pour bien souligner l'aspect de ses paroles, il ajouta :

    " Parce que moi, je t'aime Lucy. "

    Le jeune homme l'embrassa de nouveau, goulument cette fois-ci, et ce fut lui qui le débuta. Son cœur était en apothéose, son désir n'en était même pas comblé, son amour même pas assoiffé : ils en réclamaient encore. Mais le jeune homme n'en pouvait pas s'en permettre, et cela lui suffisait pour le moment d'oser espérer son amour réciproque. Il se pencha sur elle. Ils étaient donc tous les deux au dessus de cette table, au milieu d'un restaurant vide. Ce n'était pas l'endroit le plus désirable, mais la sentir avec lui, échangeant un baisé semblait faire de ce lieux un vrai paradis. Et ce cœur qui battait à tout rompre, semblait dire : je t'aime, je t'aime, je t'aime... Et n'était-ce pas le cas ?




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://it-may-rain.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Lun 5 Mar - 17:30









TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
VII. Dis-moi que tu m'aimes.
    I lui rendit son baiser, ce qui provoqua une explosion des sens. Tous : L'ouïe, l'odorat, le goût, la vue et surtout le toucher ne semblaient se manifester que pour lui. Que pour Shiranui. Elle n'entendait que ses soupirs, n'humait que son parfum, dévorait ses lèvres, elle n'avait de yeux que pour lui. Elle ferma les yeux, et ce nefit qu'augmenter son attirance envers lui. Il ajouta en un murmure :


    " Dis-moi que tu m'aimes... "


    Il lui déposa un baiser sur le front et revint à sa place. Bien sûr qu'elle l'aimait ce n'était pas à se poser. Ses yeux recouvrait ses prunelles, elle lui lanca un doux regard, le regard des amoureux, ses lèvres en redemandait, encore et encore, bien qu'elle n'eut plus de souffle. Elle voulait l'embrasser jusqu'à ce qu'elle n'ait plus d'oxygène, ce qui lui semblait être une éternité puisque son oxygène, c'était tout simplement lui..


    " Parce que moi, je t'aime Lucy. "


    C'était trop. Il l'embrassa langoureusement, comme si il avait deviné ses pensées, et là elle ne plus s'empêcher d'échapper un gémissement de plaisir. Elle répondu à son baiser impatiemment en lui mordillant les lèvres et en sortant sa petite langue. Elle renversa la table qui ne faisait qu'obstacle à son ardeur et pris sauvagement la tête de Shiranui pour l'amener à ses lèvres. Ils étaient là, tout deux debout à se dévorer mutuellement. C'était comme si une bulle brulante s'était formée autour des deux tourtereaux. La jeune fille ne tenant déjà plus debout, elle brandit ses deux bras autour du cou du garçon puis en descendit un. En perdant l'équilibre, elle les fit emmener contre un mur à côté du comptoir où elle pu enfin l'embrasser comme elle l'avait toujours voulu. Entre deux baisers, elle murmurait sans cesse son prénom, Shiranui...Enfin, en reprenant un peu de souffle, elle déposa sa tête contre son torse chaud et soupira.


    Si tu savais à quel point je t'aime Shiranui... lui dit-elle en le regardant les larmes aux yeux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme Lun 5 Mar - 20:44

Lucy Eoko a écrit:








TOUTE TA PERSONNE RÉCHAUFFE MON AME
VIII. Silence attendrissant
    Lucy reversa la table qui les séparaient avec facilité, elle semblait être dans une sorte de transe, Shiranui voulut en rire, mais le baisé qu'ils échangeait l'en empêchait. Maintenant, elle était débout, lui tenant aussi fermement la tête qu'il ne lui tenait les hanches. Elle prononçait son nom à chaque souffle, ce qui ne faisait qu'augmenter le sentiment du jeune homme qui serait sa robe d'une main chaud qui se voulait rassurante et aimante. Elle perdit l'équilibre et l'emmena avec elle. Ils finirent leur course contre un mur proche du comptoir - il se demanda au passage s'il n'y avait réellement personne ou si le personnel était encore là. Quand leurs baiser prirent fin, sa bouche gardait un arôme sucré en guise de souvenir des lèvres de la blonde. La demoiselle déposa sa tête contre son torse, soupira avant de dire à haute voix ce que le jeune homme avait envie d’entendre depuis le début.

    " Si tu savais à quel point je t'aime Shiranui... "

    Il ramena sa tête à sa hauteur. Elle avait les larmes au yeux, si bien qu'il lui sourit avec tendresse. Il avait envie de connaitre tout d'elle : ce qu'elle aimait, ce qu'elle détestait, son passé... Ainsi, en dehors de leurs sentiments respectifs, ils pourraient sans doute embrasser l'avenir ensemble. Il l'embrassa, un simple baiser cette fois-ci, simplement pour qu'elle ne pleure plus, et de son pouce, il chassa les quelques larmes qui avaient commencé à couler.

    " Ne pleure pas pour ça s'il te plait. "

    Il ne voulait pas être la cause de ses pleurs, même si elle devait sans doute pleurer de joie - de quoi d'autre ? Le jeune homme ne savait que faire d'autre. Il ferma les yeux. La savoir près d'elle, c'était déjà assez. Shiranui finit par se rendre compte qu'ils étaient bien différents : lui voyageait beaucoup, ce n'était même pas un Shinrin, alors comment rester auprès d'elle sans toutefois l’oppresser ? Ils ne se connaissaient effectivement pas, c'était déjà beau qu'en quelques mots échangés ils se soit trouvés, voici à présent la faille. Il lui caressa les cheveux puis dit :

    " J'aimerais passer du temps avec toi pour apprendre à te connaitre... "

    Des paroles bien naïve. Il en rit, se moquant de lui même. Il devrait bientôt repartir, travail oblige. Et puis, il n'avait pas assez d'okanes pour rester en ville assez longtemps pour établir une vrai relation avec elle. Et rien pour garder le contact : c'était un marchand itinérant, ceux que l'on ne retrouve jamais, ou alors par un pur hasard. Il mit une main sur ses yeux, l'autre caressant toujours la longue chevelure doré de Lucy.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://it-may-rain.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Toute ta personne réchauffe mon âme

Revenir en haut Aller en bas

Toute ta personne réchauffe mon âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» "Toute personne qui pense fortement fait scandale." - Feat Nathan A. Baker» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?» Josh Price [TERMINE]» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)» Plus rien, ni personne. (libre)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
It May Rain  :: Les Territoires :: Peuple Shinrin :: Les Étales du Marché-